Cameroun – Des tueries gratuites







Avec les élections qui approchent au Cameroun, le climat de tension qui y règne est devenue de plus en plus violent, sans que le gouvernement ne prenne la juste décision pour arrêter les exactions qui se passent au NO ! A Menka des gens ont été tués, mais là encore tout le monde nie en bloc ce qui se passe puisque la loi du silence a été décrété !! “Il y a eu des tueries à Menka par l’armée”, a confirmé Nji Tumasang, député du premier parti d’opposition anglophone Social democratic front (SDF) de Santa, l’arrondissement où se trouve Menka. “Nous pensons que ce sont à priori des civils puisqu’aucune arme n’a été trouvée sur eux. L’époux d’une militante de notre parti est parmi les victimes”, a-t-il ajouté.

Dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les combats sont devenus quasi quotidiens entre les forces de sécurité camerounaises et des hommes armés se réclamant de “forces de restauration” d’un Etat anglophone qui avait brièvement vu le jour entre les deux guerres mondiales, sous mandat britannique.

De plus est-ce qu‘une enquête à déjà aboutit au Cameroun ? C’est une diversion de plus, car les faits sont là. Des civils ont été abattus de sang froid et pour maquiller le tout on parle de terroristes. Mais il faut savoir qu’aucune arme, même pas une machette n’a été trouvée sur les lieux. L’ouverture d’une enquête démontre que la présidence veux se laver les mains sur cette histoire et rien de plus ! 

Que l’enquête aboutisse ou pas nous savons dès a présent qu’il y’a anguille sous roche ! Tout comme Les enquêtes sans suite du Cameroun. Où est le rapport d’enquête d’Eséka ? A mon sens, c’est pour enterrer davantage cette boucherie et il serait souhaite qu’une  enquête indépendante soit pratiquée !! Evidemment certains diront que rien ne se passe, que tout va bien, mais les faits sont là et les images aussi ! Les autorités ont répondu en indiquant que les forces de sécurité “ont toujours gardé à l’esprit, avec professionnalisme et rigueur, les règles d’engagement et du droit international humanitaire”, réfutant les accusations d’exactions formulées par des ONG et les populations.Et on veut faire croire au terrorisme….. Foutaises ! Chez nous certaines personnes accusent leur chien d’avoir la rage pour pouvoir l’abattre !! Paola





Ce contenu a été publié dans Cameroun, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire