Monde – Une lettre d’un djo à sa go & réponse







Pour terminer notre journée, je vais ce soir partager avec vous une lettre d’amour qu’un djo qui est au front écrit à sa go, dans la foulée elle lui répond ! Je vous souhaite la bonne lecture ainsi qu’une très bonne soirée à vous & aux vôtres, qu’elle soit remplie de sérénité et d’amour…. A demain ! Paola

Coucou ma grande !!!
Dis Bby, c’est avec une joie immense, que je t’adresse ces quelques mots, bien-aimée !!
Aussi, vois-tu Bby, je ne sais pas, si cela te dérangerait, de me dire, très rapidement, comment tu vas ?
Au besoin, as-tu déjà mangé, de la journée ?
Et puis, qu’est-ce-que, t’as porté, comme couleur, en dessous dentelles to day Bby ?

De mon côté, il faut savoir Bby, que le front, ne donne pas trop le sommeil !
Oui chérie, le front ne donne pas trop le lait, comme on dit ici, car Bby, de nos jours, il vaut mieux, rester éveillé, afin de surveiller un peu !!
Sinon Bby, tu seras surprise comme les Maliens de Tombouktou, Gao, Kidal récemment !!
Et oui Bby, la surprise là-bas était, que des gens valides ont laissé aisément, que d’autres cafards, viennent un matin, et couper leurs pieds, et couper leurs mains, tout en prenant leurs go, pour couronner le tout, au nom d’une religion Bby !
Bon c’étaient là, les news de mon côté !!
Pour les enfants, j’imagine qu’ils vont tous, et toutes bien, car comme tu sais, la santé c’est le plus important !
Par ailleurs, tu leur diras, que le vieux, le paternel revient à la maison, dès qu’il y a, un peu de calme, au front !
Et si l’aîné, de nos monstres pause trop de questions après, et bien,tu me glisses vite fait, un texto !! Comme ça, je vais moi-même, l’appeler, et mettre le haut-parleur, de façon à ce qu’il entende,en temps réel, les bruits des pétards de chars staliniens, et même, les bruits de grenades dernière série, ou d’obus de mortier, dernièrs sortis également !!
Sur ce, je vous embrasse tous, ma go forever !!!
Brièvement, j’ajouterai que, si je pouvais être-là, présentement à la maison ce soir, et bien Bby, il faut dire, qu’il allait faire assez chaud dans notre nid, avec comme tu sais, des chutes par-ci, et des parades par-là, histoire de s’accoupler, ou disons, de copuler, en se disant, bien entendu, des choses du genre : Ô, que tu m’as manquée poupée ; Toi aussi figure-toi ; et dis, tes cheveux sentent bons ; attend, qu’est-ce-que, tu as mis comme parfum comme ça là ? Enfin, J’oubliais de te dire, à mon tour, que je porte comme dessous, la culotte bleue que tu connais !
Je t’aime, ce, avec tous nos monstres tout Bby !!!
C’était le vieux, le pater, ton amour, depuis le front.

Mon cher amour, merci d’avoir donné de tes nouvelles, je constate que tu vas bien et cela me rend heureuse, personnellement je vais très bien et je mange au moins une fois par jour et puis tu me connais c’est les enfants d’abord…
Quand à ce que j’ai porte en dessous aujourd’hui c’est de la dentelle noire, tu sais comme je l’affectionne et puis je sais que cela te plait. Mais ce soir je ne porte sur moi que ce drap en soie que tu aimes parce qu’il glisse sur la peau !
Je sais que je t’ai manqué et tout comme toi, j’aimerais que tu sois rentré au bercail pour que je puisse m’enivrer de l’odeur de ta peau, que je puisse entendre ton rire, que je puisse sentir la caresse de tes mains dans de doux corps à corps, de tes baisers fougueux
Moi tout comme les enfants nous t’attendons avec impatience car tu es le pilier de la maison et que sans toi on en vis pas, on survis…. Prend bien soin de toi amour, que Dieu te garde…. Reviens nous vite !!! Ta go forever !!!!!





Ce contenu a été publié dans Les Mots de Paula, Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire