France – L’affaire Benalla





Bonjour les amis(es) du monde, aujourd’hui je vais revenir sur l’affaire Benalla et selon des informations du Monde , le mardi 7 août, au moins deux services de police ont indiqué que le couple molesté par Alexandre Benalla et des policiers, le 1er mai dernier à Paris, avaient clairement décliné leur identité lors de leur arrestation et n’étaient pas non plus responsables de ” violences graves ” contre les CRS. 

Lors de son audition devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale, le préfet de police Michel Delpuech, avait indiqué que les deux trentenaires ” n’avaient pas de papiers sur eux ” et avaient ” déclaré de fausses identités ” après leur interpellation musclée, place de la Contrescarpe.

Résultat de recherche d'images pour "image de la place contrescarpe"

Une version mise à mal par des courriers consultés par Le Monde, adressés au procureur de la République François Molins. Le magistrat avait réclamé les 25 et 26 juillet dernier, une semaine après la révélation de l’affaire par le journal  Le Monde, des précisions sur les raisons pour lesquelles, le couple, un cuisinier d’origine grecque et sa compagne, une graphiste française n’avait pas été poursuivi. Tous deux, présents place de la Contrescarpe lors d’un assaut policier contre des manifestants, avaient jeté “ des objets sur les forces de l’ordre, y ajoutant un bras d’honneur et un index menaçant ”.

Dans une première réponse, Frédéric Dupuch, directeur de la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP), a indiqué à François Molins que le centre de police proche de la gare du Nord où ont été regroupées les personnes interpellées était déjà saturé ! 

Que la « priorité était donnée aux individus suspectés d’avoir participé aux actions les plus violentes, porteurs d’armes, de vêtements noirs, foulards, accessoires de dissimulation, c’est-à-dire les potentiels membres des black blocs ». 

Résultat de recherche d'images pour "image de benalla"

Or le couple n’en présentait pas les similitudes et a donc été relâché.

Résultat de recherche d'images pour "image de bloc black"

Dans une seconde réponse, rédigée cette fois par la Sûreté territoriale de Paris, il est indiqué le couple a clairement décliné leur identité et leur adresse sur la fiche d’interpellation et qu’ils n’ont pas commis “ d’infractions de violences volontaires graves ou répétées ” à l’encontre des forces de l’ordre. Le rapport précise notamment que le CRS visé par des projectiles lancés par le cuisinier, n’a pas  déposé plainte .

Ces informations réduisent également en fumée les propos tenus par SMS par Laurent Simonin, chef d’état-major à la Préfecture de police, à Alexandre Benalla au lendemain de la manifestation. Celui-ci affirmait  que le restaurateur grec avait donné un nom bidon… Celui d’un basketteur de Salonique, ajoute Le Monde. Le couple pour sa part s’est constitué partie civile le 23 juillet 2018, dans l’enquête judiciaire en cours concernant l’ex-collaborateur de l’Élysée.

Une affaire à suivre dans les prochains jours, en attendant, très belle après-midi à vous & aux vôtres ! Paola





Ce contenu a été publié dans France, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire