USA – Le facisme en perdition





Un an après Charlottesville où des incidents meurtriers avaient eu lieu, les manifestants néo-nazis n’étaient cette fois-ci qu’une petite poignée face aux  opposants anti-racistes devant la Maison Blanche qui était placé sous très haute sécurité par la police américaine ce dimanche 12 août. Un important dispositif policier avait été mis en place, avec plusieurs artères interdites à la circulation, principalement pour empêcher tout contact entre manifestants et contre-manifestants.. On peut dire sans risque de se tromper, que les sympathisants néo-nazis on fait choux blanc ! 

Résultat de recherche d'images pour "image de la manifestation de washington dimanche 12 aout"

L’organisation nationaliste de Jason Kessler “Unité the Right”, qui était à l’origine du rassemblement de l’an passé de avait reçu par le soutient de Donald Trump l’autorisation de réunir 400 personnes dans le square Lafayette, devant la Maison-Blanche à Washington, à partir de 17 h 30 pour une durée de deux heures. Mais seuls entre 20 & 40 suprémacistes blancs se sont rassemblés, après avoir marché depuis une station de métro du centre de Washington, où ils ont été accueillis par au moins 300 militants antiracistes qui leur ont crié « Honte à vous » et « Partez de ma ville ».

Résultat de recherche d'images pour "image de la manifestation de washington dimanche 12 aout"

En début d’après-midi, des militants antiracistes s’étaient déjà groupés dans le calme devant la Maison Blanche, brandissant notamment des pancartes disant « Non aux nazis, non au Ku Klux Klan, non à une Amérique fasciste ».

Résultat de recherche d'images pour "image de la manifestation de washington dimanche 12 aout"

Certains « disent que la meilleure stratégie, c’est d’ignorer les suprémacistes blancs, que nous leur accordons trop d’attention. Mais nous pensons vraiment que ce serait une énorme erreur de laisser des fascistes battre le pavé dans la capitale du pays, sans opposition », estime Kei Pritsker, 22 ans, une volontaire de Answer Coalition, un groupe antiraciste.

Résultat de recherche d'images pour "image de la manifestation de washington dimanche 12 aout"

La fille du président, Ivanka Trump, avait de son côté écrit sur Twitter qu’il n’y avait « pas de place pour le suprémacisme blanc, le racisme et le néo-nazisme dans notre grand pays ». Elle est allée bien plus loin que son père qui avait dit samedi « condamner tous les types de racisme et actes de violence », mais sans désigner l’extrême droite ou les néo-nazis. De nombreux observateurs reprochent à Donald Trump d’avoir favorisé, durant sa campagne, l’émergence d’un discours extrémiste pro-blanc décomplexé.

Résultat de recherche d'images pour "image de la manifestation de washington dimanche 12 aout"

À Charlottesville, même si aucune manifestation n’a été autorisée, les autorités ont pris d’importantes mesures de sécurité, après avoir été débordées lors des heurts du 12 août 2017. Le gouverneur de Virginie Ralph Northam a décrété l’état d’urgence et le quartier piéton du centre-ville de Charlottesville, où avaient eu lieu les incidents de l’an dernier, a été cerné de grillages, barrières en béton et voitures officielles, avec seulement deux points d’entrée pour les piétons.

Résultat de recherche d'images pour "image de la manifestation de washington dimanche 12 aout"

Samedi, quelques dizaines de militants « antifa », vêtus de noir, ont brièvement marché dans ce quartier piéton, encadrés de très près par la police. Dimanche matin, quelques centaines de personnes se sont rassemblées dans le calme dans le parc Booker T. Washington, non loin du centre, pour une commémoration des événements du 12 août 2017. On est donc en droit de penser que la majorité des populations n’ont qu’une envie, celle de vivre en paix sans pour autant vouloir de suprématie blanche ou de suprématie noire, mais être ensembles pour l’union des peuples ! Paola





Ce contenu a été publié dans Les Mots de Paula, Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire