Cameroun – Le choléra sévit





Résultat de recherche d'images pour "image sur le choléra en cameroun"

Non comptant que des conflits envahissent le NO du Cameroun 255 cas de choléra enregistrés à la date du 20 septembre 2018 dont 26 décès et 12 patients encore hospitalisés, à la même date, selon les informations fournies par le délégué régional de la Santé publique du Nord. C’est au moi de septembre 2018 que le comité régional de Lutte contre le choléra du Nord s’est réuni afin de faire le point sur la situation épidémiologique sur le terrain pour enrayer la maladie.

Résultat de recherche d'images pour "image ducholéra en cameroun"

D’après le délégué régional de la Santé publique du Nord, le Dr Arabo Saïdou, c’est au mois de mai 2018 que le premier cas de choléra a été détecté dans le district de santé de Mayo Oulo, dans l’aire de santé de Guirbiza, localité frontalière avec la république fédérale du Nigéria. Selon la même source, à la date du 20 septembre 2018, l’on dénombrait 255 cas de choléra au total dans toute la région dont 26 décès et 12 patients encore hospitalisés dans les différentes formations sanitaires de la place. 10 districts de santé sur les 15 que compte la région sont atteints par l’épidémie.

Résultat de recherche d'images pour "image ducholéra en cameroun"

Les facteurs favorisants la propension, c’est avant tout le manque d’hygiène, le manque d’eau potable et la faible disponibilité des toilettes dans les foyers ! De plus les habitants ont la fâcheuse habitude de préférer la consommation de l’eau des rivières, mais il est évident que le manque d’eau potable ou les coupures intempestives jouent un rôle dans la propagation de la maladie ! Il est important malgré tout de noter que plusieurs actions sont menées sur le terrain depuis le début de l’épidémie. Ces actions sont menées par les pouvoirs publics et autres organismes tel que OMS, l’Unicef et ce sont leurs efforts qui ont permis de circonscrire la maladie et de limiter le nombre de décès. Nous espérons que cette maladie datant de très longtemps soit éradiquée une bonne fois pour toute grâce à la recherche médicale ! Paola





Ce contenu a été publié dans Cameroun, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire