République Centrafricaine – Bagarre dans l’hémicycle





Il y a eu de la bagarre entre les Députés dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale hier, un député à dégainer une arme et fait feu… Heureusement les forces de police sont rapidement intervenues… En effet c’est le Député Yekatombe Rhombo qui est à l’origine de tout ce foutoir au milieu de l’Assemblée ! Après le passage de deux candidats au perchoir, le Dr Mbaikoua Thimoleon et Ngon Baba Laurent, vint le tour de Ngon Baba qui à peine son introduction entamée, a été interrompu par des cris qui se sont fait entendre dans la salle, c’était  le Député YeKatom dit Rambo qui menaçait un collègue Monsieur Ndombé de Nandobo avec son revolver, ce dernier le suppliant de ne pas s’en prendre à lui.

Pourquoi, là est la question, surement des contractions sur divers points de vue, mais ne connaissant pas les tenants et les aboutissants, nous ne pouvons avancer de motifs ! Néanmoins le forcené retourna vers la salle cherchant à qui il pourrait s’en prendre ! Comme des membres de l’Assemblée venaient vers lui pour le prier de ranger son arme, la folie s’emparant de lui, se sentant piéger, le coup de feu part, en l’air heureusement et c’est la débandade dans la salle. A ce moment précis, les commando de la gendarmerie dont Ngbangouma font leur entrée dans l’hémicycle. Le forcené Rhombo est neutralisé et emmené par les forces de l’ordre en direction de la SRI.

Il est évident que le point de vue de Prince Ulrich Betar, Président Fondateur du Mouvement Patriotique pour le Développement de Centrafrique ainsi que celui de tous ses membres se désolidarisent de tels comportements de personnalités qui donnent une mauvaise image de la Centrafrique ! Ce mouvement prône l’équité, mais à cause des décisions inconscientes de l’Assemblée Nationale, voilà comment la population subit les conséquences avec les bruits d’armes qui commencent.
Il faut voir un peu les conditions de vie de leurs frères, sœurs, parents, amis et autres connaissances qui sont dans les arrières pays, envahit par les groupes de rebellions, mais ce gouvernement ignore que ces rebellions pensent actuellement autrement à ce qu’ils sont entrain de faire.

Pourtant des solutions seraient facilement applicables et la première serait un référendum populaire pour évincer un gouvernement corrompu qui vient dans l’hémicycle avec des armes car depuis la destitution Karim Meckassoua Président de l’Assemblée vendredi dernier, des tirs dans le quartier PK5 de Bangui se sont fait entendre. Et le nouveau Mouvement patriotique pour le Développement de Centrafrique pense que le but de toute leur structure est de faire du Centrafrique le pilier central d’une Afrique Unifiée comme au Etats Unis ! Pour eux l’Afrique Unifiée est une stratégie Mondiale qui donnera la Centrafrique comme un nouveau départ à leur continent ! Leur mouvement prône l’apaisement des tensions et l’institution d’une nouvelle constitution allant vers une ère nouvelle avec l’application de leur slogan ” Solidarité – Travail – Progrès ” qui s’appliquera à toutes & tous. Les membres de ce Mouvement sont conscient que la génération qui gouverne n’a plus sa place pour diriger la Centrafrique qui pourrait aller sans problèmes vers l’émergence. Nous souhaitons bon vent à toute cette jeunesse pleine de lucidité et à mon avis la Centrafrique doit tenir compte de tous ces jeunes qui veulent le mieux pour le bien de leur communauté ! Paola





Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire