France – Les camerounais dans les rues de Paris





Depuis les élections volées du 07 octobre 2018 au Cameroun, la diaspora camerounaise de Paris se défend et réfute l’élection de Paul Biya. Il est  prouvé qu’il y a eu des fraudes, (vidéos et photos à l’appui) des bourrages d’urnes, des morts qui ont votés, et même Elécam qui a fabriqué des faux avec plus de votants que d’inscrits surtout dans le N/O ! Alors depuis ce jour les kmers crient au scandale et pour se faire entendre font des marches pacifiques sur Paris ainsi que dans d’autres grandes villes (Lyon, Toulouse), mais les rassemblements se font plus sur Paris ! Hier une autre info est passée sur le réseau Social Facebook pour prévenir d’une nouvelle marche, il provient de mon ami Max Senior Ivoire, je vous le met tel quel !

NON AU HOLD UP ÉLECTORAL !!! 
TOUS AU MEETING GÉANT À LA PLACE DE L’OPÉRA ( Métro Opéra )
LE SAM 17 NOV :
MEETING + MARCHE

Après le SOMMET planétaire sur la PAIX à Paris, allons sur les mêmes lieux leur signifier qu’aucune paix ne peut se construire avec des Dictateurs Usurpateurs.
Et que pour le cas spécifique du CAMEROUN, VICTIME D’UN HOLD-UP ÉLECTORAL, la paix doit passer par le RÉTABLISSEMENT du VERDICT des URNES, le respect de la souveraineté du peuple et enfin un DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF.

Ensemble donnons de notre temps pour ASSAINIR ET SAUVER NOTRE CHER PAYS LE CAMEROUN !
– Lieu : PLACE DE L’OPÉRA 
( Métro Ligne 3, L.7, L.8, RER A)
-Date: SAMEDI 17 NOV
– Programme :
12h : Début du Rassemblement, Sit-in, Animation
13h : Prises de Parole 
14h : Départ de la marche pour la Porte de la Pantin – Cité de la Musique ( Halle de la Villette, lieu du Sommet sur la Paix ).
17h-19h: prises de parole
19h-20h : Messages de Fin et Mot d’ordre
LE COMBAT CONTINUE 
Max Senior Ivoire

Il faut savoir que depuis les élections, tout ceux qui ne sont pas d’accord avec l’élection de Paul Biya et qui le font savoir, qui se battent pour le rétablissement de la vérité,  tel Michel Biem Tong et tout récemment encore Mimi Mefo qui se sont retrouvés enfermés en prison manu military sans autre forme de procès parce qu’ils ont dénoncé des vérités ! Et si Mimi Mefo a été relaxé sous la pression de certains politiques, comme Trump qui ne reconnaît pas l’élection de Biya, Macron qui ne la valide pas  non plus,  Michel Biem Tong croupit toujours en prison et tant d’autres avec lui ! Ces pratiques ignobles doivent cesser et ce que souhaite les “tontinards” c’est le re-comptage des voix ! Voilà chers(es) amis(es) camerounais allez au rendez-vous, faites vous entendre dans les marches pacifiques si vous ne reconnaissez pas Biya comme votre Président ! Paola





Ce contenu a été publié dans France, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire