Cameroun – La situation s’aggrave





Monsieur Kamto et tous les opposants politiques arrêtés

Suite à l’arrestation de 145 opposants politiques au régime Biya, dans la nuit du 12 au 13 février, nous avons appris de source sure que le gouvernement essaierait de faire empoisonner certains détenus du MRC afin de faire croire à des morts par crise cardiaque dues au stress. Il s’agirait de Messieurs Maurice Kamto, leader du MRC, Paul-Eric Kingué et cinq de leurs compagnons qui sont à la prison de Kontengui.

Cette information qui est parvenue cette nuit vient d’un geolier qui ferait parti des “tontinards” mais qui ne peut dévoiler son identité, on comprend pourquoi, car le gouvernement Biya n’en est pas à son coup d’essai dans ce domaine… Faire assassiner les personnalités qui dérangent ou se mettent en travers de sa route, ces méthodes sont devenues monnaie courante dans le pays.


Mgr Jean Marie Benoît

Pour information les ” tontinards ” sont ceux qui sont contre le gouvernement en place, et les ” sardinards ” sont ceux qui sont pour Biya, ils sont appelés comme ça parce que puisqu’il les a acheté avec une boite de sardines et une baguette pour que les gens votent pour lui…. Miser sur la pauvreté humaine est d’une bassesse sans nom et au point où il en est Paul Biya n’hésite pas à faire faire la basse besogne par ses hommes de main…. Tout le monde se souvient en juin 2018 de la mort plus que suspecte de l’Evèque Mgr Jean Marie Benoît Bala, retrouvé dans les eaux du fleuve Sanaga !


Agnès Von Der Mühll

La France consciente de la situation a également fait part de son inquiétude le 13 février, par la porte parole du Ministère des Affaires étrangères, Mme Agnès Von Der Mühll, ou elle déclare. ” Nous sommes préoccupés par ce développement judiciaire et restons attentifs à la situation de M. Kamto et à celle d’environ 200 de ses partisans qui sont détenus ” ! La situation devient très grave.

Prison de Kondengui

Le monde doit savoir ce qui se prépare, dans un article hier, je vous ai parlé d’un homme qui croupit en prison depuis plus de 10 ans, sans qu’un procès ai eu lieu, on l’assassine pas, on s’occupe pas de lui, on le laisse croupir pour l’oublier, c’est pas mieux ! Les prisons camerounaises sont des mouroirs et c’est indigne et contraire aux droits de l’homme !

Comme notre gouvernement, nous promettons de suivre cette affaire de près, car aucun prisonnier qu’il soit politique ou autre, je dis bien aucun ne mérite une mort sans procès !! Leurs conditions de détentions sont effroyables et contraire à la charte des droits de l’homme !
Les humains ont des droits et Paul Biya ne devrait pas l’oublier vu qu’il ne s’appelle pas Dieu !! Paola





Ce contenu a été publié dans Cameroun, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire