Algérie – Les algériens dans la rue





Boutéflika


Abdelaziz Boutéflika à jusque ce soir pour confirmer ou infirmer sa candidature aux élections présidentielles prochaines, briguant un 5 ème mandat ! Agé de 82 ans, actuellement en Suisse depuis une semaine pour de graves problèmes de santé, le président Boutéflika a mit le feu à l’Algérie en annonçant une éventuelle reconduction de son mandat pour avril 2019 !

La plupart des algériens, surtout les jeunes dont la majorité sont au chômage, sont absolument contre, et c’est par millier qu’ils sont descendus dans les rues vendredi dernier pour manifester en affirmant que s’ils n’avaient rien contre le président en place, ils n’avaient pas d’avenir au sein de leur pays ! Se représenter sera à mon sens irresponsable !

Mais l’affaire va bien plus loin que ça, puisque la CIA après exploitation des images, affirme qu’il aurait été remplacé par un robot humanoïde, qui serait la confirmation que le président Boutéflika serait mort et que tout ceci n’est qu’une mise en scène, mais dans quel but ? Selon eux le président de la République algérienne qui a prêté serment le mardi 27 avril 1999 est un revenant politique. Abdelaziz Bouteflika avait été écarté du pouvoir pendant près de vingt ans. Alors s’il est vraiment mort qui dirige le pays ?

L’homme fort de l’Algérie avait, selon les communiqués officiels, souffert d’un AVC en 2013 et était donc affaibli par la maladie. Selon les Américains, Bouteflika serait décédé des suites de cette attaque cardio-vasculaire à l’époque et avait été remplacé par un humanoïde robotique.
On peut dire sans se tromper que depuis novembre 2018, c’est toujours le secrétaire général de la présidence Hebba El Okbi qui prend la parole, au nom du président Abdelaziz Bouteflika.

Rachid Nekkaz

L’opposant algérien de l’actuel président Rachid Nekkaz
né en France, a été placé en résidence surveillée dans sa maison, à l’ouest d’Alger. Candidat à la présidentielle d’avril 2019, il est porté par la jeunesse algérienne. Et ils étaient de centaines à soutenir le candidat lors des manifestations et en
marge du système, la jeunesse lui crie son désespoir, mais beaucoup se résignent ou tentent de s’inventer un avenir e, Europe.

Il est évident qu’un homme au pouvoir depuis des lunes doit céder la place, perso je n’arrive pas à comprendre pourquoi des “vieux gâteux” s’accrochent désespérément à un trône ? Comme le président camerounais Paul Biya, 85 ans, qui en est à un septième mandat consécutif, est, après 35 ans au pouvoir, ou encore Teodoro Obiang Nguema, 76 ans, est à la tête du pays depuis le coup d’Etat du 3 août 1979, soit près de 39 ans. Doyen des chefs d’Etat africains en exercice, il a été réélu en 2016 pour un cinquième mandat de sept ans, plusieurs autres présidents africains sont encore en poste après des années de pouvoir, Denis Sassou 75 ans,
Yoweri Museveni 74 ans, Omar el-Béchir 75 ans, Issaias Afeworki 73 ans !!
Veulent-ils donc battre le record de longévité au pouvoir de
Mouammar Kadhafi qui a régné pendant 42 ans et qui à mon avis y serait encore s’il ne s’était fait assassiner !
Faut croire qu’en Afrique, tous ces dirigeants pensent être immortels !! Paola





A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola" mon second prénom
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire