Angola – Vers l’énergie solaire

La Sonangol se met au solaire. L’entreprise publique d’hydrocarbures d’Angola a décidé de se mettre à son tour, à la promotion d’énergie renouvelables afin de réduire la dépendance du pays aux énergies fossiles. Selon son PDG, Carlos Saturnino, ce projet de production d’énergie solaire, est évalué à 33 millions de dollars, et il devrait être mis en service dès 2020 dans la province de Namibe.

Apparemment des études de faisabilité ont déjà été réalisées pour la phase de mise en œuvre d’une usine, et la production d’énergie solaire d’une ligne serait intégrée dans le Réseau national de transport (RNT) afin de compenser les moments de forte demande en électricité du pays. Selon les explications du PCA de Sonangol qui s’adressait à la presse lors des festivités commémorant les 43 ans de la création de la société, cette initiative s’explique par l’identification d’un corridor entre les provinces de Namibe et de Huíla, où l’incidence des heures solaires est forte et où le besoin en électricité s’adapte à la capacité de production initiale du projet. La mise en service du projet apporterait des avantages supplémentaires

Pour les pays africains qui veulent aller de l’avant, il faut admettre que le solaire est un pas de géant vers un avenir plus serein, ce qui pourrait aussi diminuer les délestages intempestifs que beaucoup de populations africaines subissent…. Le soleil présent pratiquement toute l’année peu faire parti des meilleurs technologie dont l’Afrique a besoin pour aller vers l’émergence et pour être franche je comprends pas pourquoi cela n’a pas été fait avant. Paola

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire