Mali – Neufs soldats tués





Ce sont neuf soldats maliens de la Force conjointe du G5 Sahel qui ont été tués hier vendredi après que leur véhicule a sauté sur un engin explosif improvisé à Boulkessy (région de Mopti), au centre du Mali, l’information vient du ministère malien de la Défense.
Ces soldats faisaient partie des forces qui patrouillent à la frontière du Mali avec le Burkina Faso pour prévenir les actes terroristes dans les deux pays.

La force anti-djihadiste G5-Sahel doit être composée à terme de 5.000 soldats issus du Niger, du Mali, du Tchad, de Mauritanie et du Burkina Faso. Elle a été initiée en 2017 par ces pays pour lutter contre les groupes terroristes qui essaiment dans l’ensemble du Sahel. Actuellement cette force est déjà mobilisé à hauteur de 80%. Ces informations viennent de Facebook, parce que comme d’habitude, les journaux locaux sont contrôlés par les gouvernements et les journalistes donnent les informations qu’on leur dit de dire. Paola





Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire