Algérie – Après la joie, la déception





Après la joie des algériens à l’annonce de la renonciation de Monsieur Boutéflika à se représenter pour un 5 ème mandat présidentiel, la déception fait place !!
En effet après avoir éjecté son premier ministre, le président Boutéflika à déclaré qu’il prolongeait son mandat d’une année et que les élections présidentielles n’auraient pas lieu en avril 2019 comme prévu !

On peut donc dire sans se tromper que le démocratie n’est pas appliquée…. D’après les bruits qui courent, des élections ne pourraient pas être organisées, parce qu’il n’y aurait pas de candidat potentiel !!
Alors il faudra m’expliquer pourquoi Monsieur Rachid Nekkaz a été interpellé vendredi dernier à Genêve en Suisse, lieu où il s’était rendu, pendant le séjour à l’hôpital de Mr Bouréflika qui était en soins depuis une bonne semaine, car si on considère que Monsieur Nekkaz n’est pas un opposant, on se demande ce qui peut justifier cette arrestation ?

Mais tout le monde sait que Monsieur Rachid Nekkaz a déposé sa candidature ce même vendredi et que le gouvernement en place a juste décidé de l’évincer sans autre forme de procès !! De plus Monsieur Nekkaz n’en est pas à sa première interpellation, c’est bien preuve qu’il dérange ! Déjà en 2014, il avait tenté sans succès de se présenter aux élections, faute de parrainages suffisants, mais là, apprenant qu’Abdelaziz Bouteflika se représentait pour un cinquième mandat, l’homme d’affaires a décidé de se relancer dans la course, pour un vote prévu le 18 avril.

Cette fois, il a deux atouts : la colère du peuple algérien, les jeunes, les femmes, et présence sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, il compte plus de 1,8 million d’abonnés et publie plusieurs fois par jours pour convaincre les électeurs.
Il a également créé de nombreux rassemblements à travers toute l’ Algérie pour recueillir les 60 000 parrainages exigés par la loi.

Alger

Il est évident que la déception des algériens à l’annonce du prolongement du mandat de Mr Boutéflika va transformer le peuple en cocotte minute et que les manifestations vont reprendre de plus belle ! C’est donc une affaire à suivre, car la colère des algérien qui s’était assoupie quelques instants risque de repartir de plus belle et ce sera sans doute le vecteur des élections bien plus rapprochées qu’on le pense ! Paola





Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire