Benin – Arrestation de Kemi Seba





Né le 09 décembre 1981 à Strasbourg dans le Bas-Rhin, en France, l’activiste franco-béninois Kemi Seba, de son vrai nom Stellio (Stélio) Gilles Robert Capo Chichi, a été expulsé avant hier de la Côte d’ivoire vers le Bénin, qui ne voulait pas lui permettre de dérouler sur place son activité de sensibilisation de la jeunesse africaine à lutter pour l’émancipation africaine. Déjà en 2017, il avait été expulsé par le Sénégal vers la France, pays où il a été élevé. Car ses démêlés avec la justice française l’avait conduit au Sénégal où il est resté résident un certain temps. Néanmoins là encore la justice l’avait rattrapé pour avoir brûlé un billet de banque, délit punit par la loi.

Parti en Côte d’ivoire mardi 26 mars 2019, pour animer la Conférence contre le néocolonialisme français initiée par l’ONG Urgences Panafricanistes dont il est le président, Kemi Seba a été arrêté par la police ivoirienne qui l’a ensuite expulsé vers le Bénin.
Après avoir échangé avec sa femme avant hier dans la soirée à l’aéroport de Cotonou il a indiqué être détenu par la DST sur demande d’Interpol, mais depuis plus personne a de nouvelles.

Néanmoins faudra quand même m’expliquer comment il a pu échanger avec sa femme, s’il était détenu par la DST, vu qu’elle n’a pas de nouvelles de lui. Je rappelle que “Kemi Seba” est un individu qui prône surtout la suprématie noire ! A mon sens c’est encore une personne qui n’a rien compris à ce que des grands hommes ont pu expliquer. Dommage vraiment qu’un Kemi Seba qui se prend pour Dieu se sert de la jeunesse qui est désespéré pour arriver à ses fins. Il est vraiment petit, comparé, Nelson Mandela, Martin Luther King, MalcomX ou encore Thomas Sankara qui ont œuvré pour l’égalité des noirs et des blancs !!! Paola





Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire