Cameroun – Obiang Nguema soutient Paul Bya





Alors que les grandes puissances occidentales privilégiaient des pressions bilatérales sur le régime de Yaoundé, le petit pays d’Obiang Nguema, membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, s’est érigé en avocat défenseur de Paul Biya. A mon avis, Biya et Nguema sont juste devenus séniles pour ne pas se rendre compte de ce qui se passe !!
Obiang Nguema  président à vie de la Guinée Équatoriale avait avant même que le résultat des élections camerounaises ne soient tombées félicitait Paul Biya de sa “réussite” !

Malgré toutes les preuves de fraudes et d’irrégularités, toutes les requêtes de l’opposition ont été jugées ” irrecevables” et ce depuis le vendredi 19 octobre, alors qu’au Kenya, l’élection présidentielle avait été annulée et avait été reprise pour quelques irrégularités pas si grossière que celle du RDPC qui a acheté les plus pauvres avec du pain-sardines, c’est juste ignoble, mais il est évident que de maintenir un peuple dans la pauvreté ne peut qu’avantager les politiciens.

Obiang Nguema de la Guinée Équatoriale et Paul Biya du Cameroun sont donc deux très vieux abrutis au pouvoir en Afrique qui ne voient pas plus loin que le bout de leurs neuronnes. Tous sont issus de la zone CEMAC, la brousse équatoriale où les fauves ne viennent ou ne quittent le pouvoir que par les bains de sang. Ce sont juste des rois fainéants qui ont jamais rien foutus de leurs vies, qui ont profiter du système en vivant sur l’argent des populations et si Obiang Nguema à quitté le pouvoir politique en 2018 par la petite porte, Paul Biya ne quittera jamais le pouvoir et encore moins par la grande porte.
Jamais non plus Paul Biya entrera dans l’histoire comme Nelson Mandela, Sédar Senghor et bien d’autres.

Seulement il y a ceux qui se battent, ceux qui veulent le changement, ceux qui ont besoin que le Cameroun revive, et puis il y a les autres, ceux qui ont baissé les bras, ceux qui attendent que Dieu viennent les aides, les fatalistes, mais comme le disait Thomas Sankara : ” Se révolter pour le compte d’un peuple ignorant revient à s’immoler par le feu pour éclairer le chemin d’un aveugle ” ! Paola





Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire