Canaries – Une femme & son bébé trouvés morts





C’est après le sauvetage de migrants qui étaient à bord d’une embarcation de fortune, que les rescapés ont signalé la disparition de deux femmes et d’un bébé que des recherches ont été lancé. Sur les 25 personnes qui étaient à bord de ce canot, deux manquaient ainsi qu’un bébé.
C’est au large des îles Canaries, que cette femme et son bébé ont été retrouvé. Malheureusement ils étaient tous les deux décédés, c’est vendredi qu’un particulier sur un scooter des mers qui a découvert le corps du bébé qui flottait dans l’eau, juste un peu plus tôt, le jeudi, les sauveteurs avaient récupéré le corps de la maman.

Les sauveteurs avaient donc été informé dans la nuit de mercredi à jeudi de l’arrivée d’une embarcation de fortune sur une plage rocheuse du sud de l’île de Grande Canarie et c’est vingt-cinq personnes qui ont été retrouvé saines et sauves à son bord. Plusieurs d’entre elles avaient alors raconté à la garde civile que deux femmes et un enfant de 16 mois avaient disparu. Un vaste dispositif de recherches a été mit en place pour les retrouver, mobilisant des hélicoptères et des bateaux. Vendredi, la deuxième femme était toujours portée disparue. Les gardes civiles n’ont pu communiquer d’où venaient ces migrants.

Mais il est évident que si certains migrants prennent autant de risques c’est très souvent pour des raisons économiques, et si la plupart d’entres eux fuient leurs pays, c’est aussi que la principale raison est la guerre, où les conflits au sein de leurs patries.
Alors il serait souhaitable que les abrutis(es) ferment leurs bouches sur la question du flux migratoire, car si la France, les Etats-Unis, les Pays Bas, la Chine ne vendaient pas des armes aux pays africains, ces pays seraient en paix et les migrations clandestines ne seraient pas ce qu’elles sont. Pour preuve, un bateau saoudien ancré au Havre en France a été chargé d’armes la semaine passée, information qui vient de la Ministre des armées elle-même ! Il est juste malheureux que des gens fuient leurs terres pour aller chercher la mort au milieu de l’océan.
Cet océan qui est un cimetière à ciel ouvert. Nous devrions tous être conscients de cela ! Paula





Ce contenu a été publié dans Les Mots de Paula, Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire