Niger – Les mariages arrangés





C’était en 2013 et Mariama, 13 ans, allait être mariée dans la semaine. Dans la vidéo qui va suivre, vous allez pouvoir constater la détresse de cette petite fille, une petite jeune fille, pas encore une femme. On s’aperçoit dans ce reportage que la maman en fait néanmoins une question d’argent et d’honneur.
D’argent d’abord, suite à sa pauvreté, d’honneur car elle n’aura plus à se préoccuper de sa fille surtout la peur d’une grossesse hors mariage. Cependant, la jeune fille a été sauvée par l’association Plan, qui oeuvre pour éviter les mariages précoces.

Cette vidéo est un exemple parmi dans d’autres, car toutes les petites filles n’ont pas cette chance et en 2019 la situation n’a pas changé, même si Emmanuel Macron avait décrété le 23 décembre 2017 je cite : ” Ce n’est pas la France qui décrète qu’il faut lutter contre les mariages forcés “. En conclusion ce sont les dirigeants des pays concernés ! Mais comment ne pas être scandalisés(es) par ces pratiques ignobles !
Le Niger est le pays avec le plus haut taux de mariage de mineurs du monde.
Une proportion choquante de 75% des filles sont mariées avant leur dix-huitième anniversaire, 28% d’entre elles sont mêmes devenues des épouses avant leur 16 ans.
C’est douze millions de filles mineures qui sont mariées de force chaque année dans le monde, au Niger, au Mali et ailleurs

En 2018 trois adolescentes nigérianes Susan, Kudirat et Temitayo ont créé une organisation à but non lucratif appelée ” NeverYourFault ” (jamais de ta faute) et ont fait du mariage d’enfants leur première campagne : #RaiseTheAge (augmenter l’âge) en appelant le gouvernement nigérian à porter à 18 ans, et non plus 11 ans, l’âge légal du mariage dans tous les États et à prendre toute disposition utile pour que cette loi soit pleinement appliquée.
Une pétition circule en ligne, pétition que j’ai moi-même signé, elle a besoin de 300 000 signatures, nous n’en sommes qu’à 222 887, je vous donne le lien, et n’oubliez pas si ces jeunes filles ont osé, alors, vous vous pouvez les aider.
Contre les mariages forcés. La place d’une petite fille est sur les bancs de l’école pour étudier et en faire une femme accomplit

Suivez le lien pour signer la pétition : Merci !! http://chng.it/GCgGTVKpfK





Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire