Tunisie – Grève à la poste







L’attente interminable -surtout des retraités- d’ouverture des guichets

Le calvaire continue de plus belle pour les retraités, les malades, et autres personnes ayant besoin de retirer leur argent. Les agents de la Poste Tunisienne continuent leur grève, hier, lundi 26 août 2019, au détriment de leurs très nombreux usagers.
La situation vire au grotesque. Des agents de la poste bloquent (entre autres) la route, pour réclamer la satisfaction de leurs revendications, bloquant toute possibilité aux usagers de retirer leur argent.

La situation est d’autant plus critique, que la Poste a décidé d’ouvrir (seulement) 2 bureaux (allez voir avec combien de guichets), pour dépanner les usagers en détresse financière, mais aussi morale. Conclusion, des citoyens à Hammamet nord bloquent (eux aussi) la route, pour réclamer le retour des services postaux et pouvoir ainsi retirer leur argent. A Tunis des citoyens en colère privé de leurs salaires manifestent devant la poste de la rue Charles de Gaulle.

Comme d’habitue, «à la tunisienne», c’est à qui est le plus fort pour entrer en premier par une toute petite porte, à force de coups de coude, de jurons (et sûrement même de coups de poing), pour obtenir le précieux service, dans une atmosphère puante de sueur et assourdissante de cris, comme le démontre la vidéo filmée hier, lundi 26 août, par notre confrère « Tunisie Numérique ». Au détriment des plus âgés, des infirmes, des malades, etc.
Pour ne rien arranger, aucun service d’ordre n’a été prévu, ajouté au manque de civisme total et habituel des «envahisseurs» dans de pareilles circonstances.

(Source Kapitalis)







Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire