Cameroun – LA MILICE D’UN MINISTRE CAMEROUNAIS ENTERRE UNE FEMME VIVANTE





Cette dame sur la photo est celle qui a été enterrée à Guzang par les Atanga Nji Boys. Elle apparait devant de jeunes gens qui récemment sur deux vidéos et munis du drapeau du Cameroun se sont présentés comme des ex-combattants. Lesdites vidéos ont été envoyées à MKPD pour diffusion.
Curieusement, c’est le même MKPD qui diffuse la vidéo de cette même dame enterrée sans doute par le même groupe d’ex faux combattants. Ce n’est ni plus ni moins que du montage visant à tromper la communauté internationale.

VOICI POURQUOI CE SONT LES FAKE AMBA BOYS DU REGIME BIYA QUI ONT ENTERRÉ UNE FEMME VIVANTE

-Généralement, quand un groupe armé pose un acte, il le revendique. Or aucun mouvement indépendantiste anglophone n’a revendiqué l’enterrement d’une femme vivante à Guzang.
-Tout le monde sait qu’en plus des vrais AMBA BOYS, il s’en trouve aussi des groupes de bandits sponsorisés par le régime qui kidnappent contre rançons, qui tuent et décapitent puis les vrais AMBA BOYS qui, eux, sont soutenus par la population locale sont accusés de l’avoir fait.
Comment expliquer que ce soit un certain Ma Kontri Pipo Dem, activiste anglophone pro-Biya, qui soit le premier à diffuser une telle vidéo ? C’est simple. Les groupes de bandits proches du pouvoir de Yaoundé commettent des atrocités, puis ils filment et envoient à Ma Kontri Pipo Dem pour diffusion.

Cette vidéo intervient au moment où les forces indépendantistes anglophones et une bonne partie de la communauté internationale marquent leur scepticisme quant à l’organisation du dialogue national. Alors le régime de Yaoundé veut ainsi poser de tels actes pour s’attirer la sympathie de l’opinion internationale à l’approche de l’Assemblée générale des Nations Unies.
Que ceux qui veulent se laisser abuser par le régime Biya continuent à se laisser abuser. Moi je ne mangerai pas de ce pain. Les vrais AMBA BOYS ne poseraient jamais un tel acte et même s’ils le faisaient, ils ne filmeraient jamais cela pour publication. Ça c’est le travail des gangs de voyous sponsorisés par le régime Biya pour distraire l’opinion internationale du massacre de 10 fermiers à Mutengene quelques heures seulement après le discours de Paul Biya du 10 septembre dernier.

Michel Biem Tong – (Source : coupsfrancs.com)


Ce contenu a été publié dans Cameroun, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire