Afrique de l’Ouest – Du lait trafiqué





S’il vous arrive souvent de boire du lait en poudre en Afrique de l’Ouest, il y a de fortes chances que vous ayez déjà consommé au moins une fois un lait mélangé à de l’huile de palme…
Néanmoins, sur la game Vitalait regardez bien le paquet ils ne disent pas ” lait de vache ” ils disent solution lactée ou lait en poudre ré-engraissé !! Alors tout le monde crie au scandale, en disant que l’Europe empoisonne les gens, mais  l’huile de palme mélangée à des produits alimentaires existent partout actuellement et plus principalement en …Europe où on retrouve cela dans tous les secteurs, que les produits soient alimentaires ou pas et d’un autre côté qui fabrique l’huile de palme, d’où vient-elle ?

Pour être tout à fait en accord avec une législation totalement inexistante, ce sont avant tout les opérateurs économiques africains qui importent ces produits en Afrique qui font premièrement de la concurrence aux producteurs laitiers africains ! Une situation catastrophique pour tous les producteurs et notamment, les éleveurs africains qui ne peuvent lutter contre cette concurrence déloyale… le plus souvent les éleveurs sont des femmes, qui s’en trouvent lésés : le simili « lait » européen est vendu moins de 200 francs CFA contre 400 francs pour le lait local. Et pour cause, l’huile de palme, qui au passage contribue à la déforestation massive coûte douze fois moins cher que la matière grasse laitière.

818 millions de tonnes de lait et de produits laitiers ont été produits en 2015 dans le monde (645 Mt en 2007), soit près de 26.000 litres chaque seconde (compteur) et de quoi remplir 792 piscines olympiques chaque jour ! Le lait de vache représente 83 % du total devant le lait de bufflonne (13 %) et le lait de chèvre (2 %). Quand aux éleveurs européens, ils ne profitent absolument pas de cette augmentation des exportations : ils continuent de devoir vendre leur lait à des prix inférieurs aux coûts réels de production… et survivent grâce aux subventions ! Aussi, les petites exploitations ferment-elles les unes après les autres, laissant la place aux fermes-usines…
ALORS A QUI PROFITE TOUTES CES MAGOUILLES ???
Paola




Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire