France – ” L’ennemi ” est-il dans la place ?






Police officers stand guard near Paris prefecture de police (police headquarters) on October 3, 2019 after four officers were killed in a knife attack. – A man wielding a knife stabbed and killed four officers at the police headquarters in the heart of central Paris on Thursday, before being shot dead. (Photo by Bertrand GUAY / AFP)

Bonjour à toutes & tous, malgré que nous soyons dimanche, je vais revenir aujourd’hui à cette information sur ce policier qui a tué quatre de ses collègues avec un couteau à la préfecture de police de Paris. Ce que l’on sait de cet homme âgé de 45 ans, il a été abattu dans la cour de la préfecture, qu’il travaillait à la Direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP). Cet employé administratif de catégorie C faisait partie du service informatique et avait régulièrement recours à des renseignements classés ” SECRET DEFENSE ” et qu’il s’était converti à l’islam.

Alors au début ils ont dit que l’homme armé ” d’un couteau en céramique ” couteau qui passe inaperçu aux portiques de sécurité comme l’ont clamé les médias un peu partout, comme ça cela donne aux autres l’occasion de faire la même chose, mais ce matin, ils disent qu’il a été acheté le couteau dont il s’est servi le matin !
Là, actuellement la police enquête sur cet homme, après que Mr Castaner ai voulu tenir la population à l’écart de la vérité de ces événements, et cette police se demande depuis quand il s’était converti, qui peuvent être éventuellement ses complices, apparemment ce serait sa femme qui est maintenant en garde à vue, d’autant plus qu’elle a donné des versions différentes de la veille de l’attentat !

Mais la question que je me pose moi et c’est d’une logique implacable, peu importe si cet homme était converti ou pas, peu importe s’il avait des problèmes personnels ou pas, mais quand on sait que la préfecture de police est un lieu hautement sécurisé avec des portiques détecteurs de métaux, comment cet individu a pu passer les portiques sans que cela sonne puisqu’ils disent maintenant que le couteau avait un lame en acier de X cm de longueur (pas un couteau de boy scout) !!! De plus tous les employés(es) ont un badge, qu’ils doivent présenter soit devant un scanner, soit devant une personne affectée à ce travail, avant de passer les portiques !!

Aéroport Nantes

Parce qu’il faut quand même savoir que lorsque vous passez ces portiques là, (obligatoires pour tous les employés(es)) tout comme si vous allez à une audience au tribunal, on vous demande de poser dans le plateau sur le tapis à côté du portique tous les objets métalliques que vous avez sur vous (clés, etc) autrement vous pouvez être sur que le portique va se mettre à sonner et je le sais d’autant plus que j’avais à l’intérieur du genou du matériel chirurgical et ça sonnait chaque fois que je passais ces putains de portiques !

Donc j’en reviens à ma question….
Comment a t-il pu passer sans que le portique sonne ?
J’en viens à la conclusion que cet homme a un ou plusieurs complices dans la place, il ne peut en être autrement et la police ferait mieux à mon sens et dans un premier temps chercher de ce côté là avant qu’un autre drame n’arrive, parce qu’à mon avis ” l’ennemi ” est déjà dans la place et ce dans tous les points stratégiques de notre nation (armée, police, gendarmerie), car il faut bien comprendre que cet homme avait entre les mains chaque jour que Dieu fait des renseignements importants qui concernait tous ces corps de métier qu’il pouvait fournir à l’ennemi !!
Il est clair que ce drame va marquer les services de police français et mettre un climat de suspicion sur tout(es) les employés(es) travaillant dans les locaux de la préfecture de police et même ailleurs !

RIP à tous ces personnes tuées, et nous présentons nos condoléances aux familles endeuillées. Paola





Ce contenu a été publié dans France, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire