Afrique – La Cemac prend des mesures

Les ministres en charge des Finances et de l’Economie de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) ont planché, le 28 mars au Congo, sur les « Incidences économiques et financières du Covid-19 sur les économies de la Cemac et esquisses de solutions ».

À l’issue de cette réunion, il a été décidé, entre autres, de mettre en place un train de mesures de soutien aux entreprises frappées par la crise du Covid-19 du fait des actions de riposte prises par chaque État dans la lutte contre cette pandémie.

« Ces mesures urgentes de soutien doivent être à la fois fiscales (allègements fiscaux et allocations de moratoires pour le paiement des impôts et de certaines charges sociales) et budgétaires (subventions aux entreprises pour éviter leurs faillites et fermetures, ainsi que les pertes d’emplois). À cet effet, il a été convenu que les États doivent reporter à 2021 toute nouvelle mesure fiscale », indique le communiqué final des travaux.
En dehors du domaine fiscal, la Cemac préconise de mobiliser les banques nationales en vue d’un plus large financement des entreprises, notamment des PME/PMI.
(Source agenceecofin.com S.A.)

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire