Monde – C’est la fête de l’Aïd

Bonjour à toutes & tous, aujourd’hui, le ramadan 2020 touche à sa fin. La fête de l’Aïd el-Fitr a lieu ce dimanche 24 mai, dans un contexte particulier avec l’épidémie de coronavirus que nous connaissons tous.
Le ramadan 2020 est terminé. Les musulmans de France célèbrent ce dimanche la fête de l’Aïd el-Fitr ou Aïd el-Seghir (petite fête), une journée généralement festive qui mêle prière, visites aux proches et repas en famille pour marquer la fin du jeûne.
Cette célébration de la fin du ramadan ne sera pas du goût de tout le monde. L’épidémie de coronavirus perturbe cette journée clé du calendrier musulman, l’une des deux dates les plus importantes de l’année avec l’Aïd el-Kébir, la fête du sacrifice.
Malgré le dé-confinement et la réouverture des mosquées depuis hier, les autorités musulmanes ont appelé les fidèles à faire chez eux la prière de l’Aïd el-Fitr :
“Nous recommandons vivement d’envisager une reprise progressive à partir du 3 juin”, a déclaré Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman. (CMCF)

Mais il n’y a pas qu’en France que les musulmans fêteront l’Aïd, ce sont la plupart des musulmans du monde qui vont célébrer, ce dimanche, l’Aïd el-Fitr marquant la fin du mois de jeûne du Ramadan. Seulement en raison de l’épidémie, cette fête est encadrée dans de nombreux pays par de strictes restrictions.
En Indonésie, le plus grand pays musulman du monde, la grande migration annuelle de la fin du ramadan a commencé malgré l’interdiction officielle de voyager.

L’Arabie Saoudite a fixé la date de fin du ramadan après observation du ciel, ce vendredi 22 mai 2020, en organisant une nuit du doute sous la supervision du ministère du culte.
La décision a été rendue publique en milieu ou fin d’après-midi : l’Aïd el-Fitr aura bien lieu aujourd’hui 24 mai dans ce pays.
En Algérie, au Maroc, en Tunisie, le ramadan ne s’est achevé samedi 23 mai, au soir. A noter qu’en Tunisie, le gouvernement a déjà indiqué que les agents de la fonction publique bénéficient de trois jours de congés, du 23 au 25 mai, pour la fin du ramadan. Les décisions officielles étaient attendues dans la journée de vendredi.

Cette année il n’y a pas eu de voyage vers la Mecque, à part quelques irréductibles qui ont pris le risque de partir en mettant leurs vies en danger, mais aussi celle des autres.
Je pense en toutes sincérités qu’il n’est pas besoin d’un endroit spécial pour prier dans la mesure où la prière est dite avec le coeur !
Pour être franche certains(es) musulmans(es) pensent que le mois du Ramadan effacera tous les péchés de l’année, tout comme certains(es) chrétiens(es) pendant le Carême d’ailleurs, mais ça ne marche pas comme ça.
Si la foi n’est pas dans le coeur, cela ne sert à rien. Un bon croyant est avant tout une personne qui sait se pencher avec miséricorde sur les plus faibles que lui, qui apporte son aide et son soutient à tout un chacun.
Sur ce je vous souhaite à toutes & tous, musulmans ou non, chrétiens ou non, un bon dimanche entourés(es) des personnes que vous aimez en gardant surtout la distanciation sociale imposée en ces temps difficiles. Prenez soin de vous ! Paola

Ce contenu a été publié dans Les Mots de Paula, Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire