Nigeria – Cinq humanitaires assassinés par des djihadistes

Nous allons terminer cette journée par une bien triste nouvelle. Comme d’habitude sur un article qui n’est pas de moi, je rajoute juste des images prises sur le net !
Cinq humanitaires nigérians, dont un employé de l’ONG française Action contre la Faim (ACF) ont été tués par les djihadistes qui les avaient enlevés dans le nord-est du Nigéria, en proie au conflit contre Boko Haram, a indiqué mercredi ACF. Des combattants affiliés au groupe Etat Islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) avaient auparavant mis en ligne une vidéo montrant l’assassinat des cinq hommes.
« C’est avec une profonde tristesse que nous confirmons l’assassinat d’Ishaku Yakubu, salarié d’Action contre la Faim sur la base de Monguno, et de quatre autres travailleurs humanitaires qui avaient été pris en otage par un groupe armé non étatique dans le nord-est du Nigeria, dans l’Etat de Borno, le 8 juin 2020 », a annoncé ACF dans un communiqué.

Les ONG souvent ciblées

Les humanitaires étaient apparus dans une vidéo, vraisemblablement tournée le 21 juin, où ils expliquaient qu’ils avaient été kidnappés par des combattants affiliés au groupe Etat Islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) à différents moments, courant juin. Cette faction du groupe djihadiste de Boko Haram s’en prend régulièrement aux employés d’ONG locales et internationales.
Le nord-est du Nigeria est en proie à une sanglante insurrection de djihadistes, qui prospèrent dans cette zone reculée, proche du lac Tchad, dont les rives sont partagées par quatre pays (Nigeria, Cameroun, Niger, Tchad).

Une aide cruciale pour les habitants

Les Nations Unies estiment que près de 7 millions de personnes dépendent de l’aide humanitaire dans cette région, à genoux après plus de dix ans de conflit contre les groupes djihadistes.
Plus de 36.000 personnes ont été tuées depuis 2009 dans les violences au Nigeria et plus de deux millions de personnes ne peuvent toujours pas regagner leur foyer. L’insurrection s’est aussi étendue aux pays voisins, Niger, Cameroun et Tchad
(Source 20 Minutes avec AFP)-MIS À JOUR LE 22/07/20 À 22H46

Personnellement je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi des êtres sans foi, au nom d’une religion qu’ils bafouent, assassinent des humanitaires qui sont venus juste apporter leurs compétences et leurs aides à des populations en détresse. Franchement ça me dépasse !
Nous présentons nos condoléances aux familles endeuillées.
Prenez toutes & tous soin de vous car on ne sait jamais de quoi demain sera fait. Bonne soirée à vous et aux vôtres dans la sérénité.
Paola

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire