Mauritanie _ Des inondations touchent l’est du pays

Bonjour à toutes & tous, c’est dans les villes de l’Est mauritanien, près de la frontière avec le Mali, que les pluies diluviennes font des victimes tout en causant l’effondrement de centaines de maisons ainsi que des digues de protection.
Accompagné de plusieurs membres du gouvernement, le président Ghazouani a effectué dans la semaine, pendant deux jours, une visite dans des villes pour constater les dégâts.
Il a promis aux sinistrés l’aide de l’État pour soulager la souffrance des populations et un projet routier pour désenclaver les villes difficiles d’accès pendant la saison des pluies.
Mais dans l’immédiat, la priorité c’est Bassiknou, durement touchée par les inondations.

Dix jours de pluie continue. Située à plus de 1 000 kilomètres de Nouakchott dans l’est du pays prés de la frontière avec le Mali, la ville de Bassiknou et ses environs ont été submergé. Les premières averses ont fait 3 victimes, trois enfants décédés du fait de l’effondrement de leurs maisons dans un village près de Bassiknou.
Les parents endeuillés font désormais partie des 2000 sans-abris. Toutes les constructions en banco se sont écroulées sous la puissance du déluge.
Sur place, le président mauritanien a pris le temps d’écouter le récit des populations sinistrées. Ghazouani a ordonné la distribution gratuite de terrain en faveur des sans-abris.

Le chef de l’etat porte son regard vers l’avenir :
“Certes il y a eu beaucoup d’eau cette année, la ville a été sérieusement affectée par l’abondance des eaux, nous l’avons constaté. Je salue à cette occasion les habitants de Basskinou, mais ils doivent cependant penser à rentabiliser cette saison pluvieuses par l’agriculture et la protection des pâturages”.
Au terme de sa visite dans le Hod el Charghi, le président mauritanien a annoncé le démarrage prochain d’un projet de construction d’une route devant relier Nema- Amourj-Adel Bahrou.

Mais le projet de ce chantier va t’il empêcher des inondations lors de la prochaine saison des pluies ? Des travaux seront-ils mis en amont afin d’éviter ce genre de catastrophes ? Et la construction des maisons en banco doit-elle rester envisageable pour l’avenir ?
Tant de questions posées et là, le président demande juste aux sinistrés de se remettre au boulot !! Mais franchement on va où là !! On marche sur la tête…… Alors que la Mauritanie comptait hier dimanche 7 222 cas de Covid19, ce genre de catastrophes n’est pas fait pour arranger les choses, pour toutes ces personnes qui ont tout perdu.
J’ose néanmoins que ce gouvernement fera ce qu’il faut pour sa population !
Sur ce je vous souhaite à toutes & tous un excellent début de semaine et une très bonne journée. Paola

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire