Burkina – Quatre soldats tués dans une attaque jeudi dernier

Je vais terminer cette journée par une nouvelle qui était paru dans le journal Le Figaro vendredi et qui est passée quasi inaperçue dans les médias télévisés !!
Quatre soldats burkinabè ont été tués et trois blessés dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade tendue dans le nord du Burkina Faso, pays pauvre en proie à des attaques djihadistes récurrentes.
«Une patrouille militaire a été attaquée jeudi nuit lors d’une embuscade menée par des individus armés sur l’axe Gaskindé – Djibo (nord). Le bilan est de quatre éléments tués et trois blessés», a déclaré à l’AFP une source sécuritaire. «Il s’agit des éléments du 14e Régiment interarmées, récemment institué et basé dans la garnison de Djibo», a précisé une autre source sécuritaire confirmant l’attaque.
«Les blessés ont été évacués à Djibo et des opérations de ratissage sont toujours en cours dans cette zone», a ajouté la même source.
Ce régiment a été créé le 8 septembre dernier pour lutter contre les djihadistes.

Le nord du Burkina Faso est la zone la plus touchée du pays par les exactions djihadistes qui ont fait plus de 1.100 morts et plus d’un million de déplacés internes depuis cinq ans.
Sous-équipées et mal entraînées, les forces de l’ordre du Burkina, ne parviennent pas à enrayer la spirale de violences djihadistes, malgré l’aide de forces étrangères, notamment de la France, présente dans le Sahel avec 5.100 hommes dans le cadre de l’opération anti-djihadiste Barkhane.
Les violences djihadistes, mêlées à des conflits inter-communautaires qui touchent le centre du Sahel, ont fait au total 4.000 morts au Mali, au Niger et au Burkina Faso en 2019, selon l’ONU.

Il est évident que si ces soldats n’ont pas le matériel adéquat pour venir à bout de ces terroristes il est tout aussi difficile pour nos troupes déployés au Sahel, même s’il s’agit de plus de 5000 hommes qui sont répartis sur tout le territoire, ils ne peuvent pas non plus être à la fois au four et au moulin ! Je veux dire par là, que ces 5000 hommes ne sont pas qu’au Burkina, ils ont aussi au Cameroun, Gambie, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal et Tchad, donc si on réparti ces 5000 hommes sur ces 10 pays, cela fait 500 hommes par pays, c’est peu pour aider les autres ! Surtout que beaucoup de pays africains n’ont pas la formation des hommes de combats français, dont les démineurs !!

De plus il est tout aussi difficile pour les soldats africains, là en l’occurrence les Burkinabé de se défendre s’ils n’ont pas tous les bases militaires de combats qu’ils devraient normalement avoir, sans compter avec certaines populations qui donnent des renseignements aux terroristes ce n’est pas chose aisée de combattre le terrorisme ! Il y a beaucoup à faire pour que tous ces pays vivent en paix et il serait bien plus judicieux que les marchands d’armes dont la France fait partie, pour une fois de garder sa place !! Nous présentons nos condoléances attristées pour les familles qui ont perdu, un fils, un frère, un ami……
Ce soir avant de vous coucher, ayez toutes & tous une pensée pour tous ces morts inutiles.
La folie des hommes de pouvoir est souvent meurtrière !
Très bonne soirée à vous et aux vôtres ! Paola

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire