Mali – Soumaïla Cissé, principal opposant malien, est mort du Covid-19

Bonjour à toutes & tous, ce matin je partage avec vous une information plublié par le journal ” Le Monde” hier, mais qui à son importance.
Agé de 71 ans, l’ancien ministre des finances est mort en France, où il avait été transféré pour des soins, après avoir été retenu en otage pendant six mois par des djihadistes.

L’opposant malien Soumaïla Cissé à Bamako, le 9 octobre 2020, au lendemain de sa libération par des djihadistes.
L’opposant malien Soumaïla Cissé à Bamako, le 9 octobre 2020, au lendemain de sa libération par des djihadistes. MICHELE CATTANI / AFP

Le principal opposant malien, Soumaïla Cissé, qui avait été retenu en otage pendant six mois par des djihadistes, est mort en France du Covid-19, vendredi 25 décembre, a-t-on appris auprès de sa famille et de son parti. « Soumaïla Cissé, leadeur de l’opposition malienne, est décédé ce jour en France où il avait été transféré pour des soins du Covid-19 », a annoncé à l’Agence France-Presse (AFP) un membre de sa famille. « Je confirme la terrible nouvelle. Il est mort. Son épouse, qui est en France, me l’a confirmé », a déclaré à l’AFP un responsable de son parti, l’Union pour la république et la démocratie (URD).
Figure de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé avait été enlevé le 25 mars alors qu’il faisait campagne pour les élections législatives dans la région de Tombouctou (nord-ouest). Il avait été libéré en octobre, soit après six mois de captivité aux mains de djihadistes. Il avait recouvré la liberté en même temps que la Française Sophie Pétronin et deux Italiens, en échange de 200 détenus relâchés à la demande des groupes djihadistes. « Je n’ai subi aucune violence, ni physique, ni verbale », avait-il déclaré après sa libération.

Ancien chef de l’opposition parlementaire, Soumaïla Cissé s’était présenté à trois reprises à l’élection présidentielle. Aux scrutins de 2013 et 2018, il s’était incliné face à Ibrahim Boubacar Keïta, renversé le 18 août par des colonels.
Ingénieur informaticien de formation, Soumaïla Cissé avait étudié au Sénégal et en France, où il avait travaillé dans de grands groupes, tels qu’IBM, Péchiney et Thomson, avant de rentrer au Mali. Plusieurs fois ministre (notamment des finances) entre 1993 et 2002 et président de la commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) de 2004 à 2011, il était âgé de 71 ans.
(Source : Le Monde avec AFPPublié hier à 11h20, mis à jour à 11h49) 

Alors maintenant qui deviendra l’opposant principal au régime, il y aura t’il une figure qui pourra représenter cette opposition sans que celle-ci soit automatiquement islamiste intégriste. Tout le monde sait que politique et religion n’ont jamais fait bon ménage, ces deux choses réunies n’apporte que destruction et désolation.
A mon sens il faudrait un homme fort avec des convictions religieuses qui lui sont propres et pas des religions intégrées par des humains qui veulent à tout prix dominer le monde.
Je vous retrouve plus tard, en attendant je vous souhaite un excellent week-end dans la sérénité et la paix
Les images sur cet article ne sont pas ma propriété.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola" mon second prénom
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire