Bénin – Le marché flottant de Ganvié

Nous allons terminer cette journée par une petite ballade au Bénin. Nous allons nous aventurer sur le marché flottant de Ganvié.
Le marché flottant est un rendez-vous incontournable dans celle que l’on surnomme “la Venise de l’Afrique”. Une cité lacustre construite il y a trois siècles et parsemée de maisons en bois sur pilotis avec son mode de vie si particulier. Adèle Akpamagbo vit dans l’une de ces maisons.
Les marchandes de Ganvié, sur leur pirogue, ne sont pas sans évoquer certains marchés d’Asie. Chargées de tomates et autres légumes.
Certaines accostent près d’une halle centrale sur pilotis, à l’extrémité est de la “Rue des Amoureux” et d’autres vont de maison en maison livrer des plats cuisinés.
Un embarcadère est consacré à des pirogues surchargées de bois, combustible nécessaire à la cuisine.

Il faut dire qu’à Ganvié, la pirogue est le seul moyen de transport. Sur ce marché flottant situé au sud du Bénin il est non seulement un lieu inédit de rencontres entre marchands et clients, mais aussi s’impose comme un site touristique.
Ganvié n’a pourtant pas les atours de Venise, ni le confort ni la richesse. Là-bas, vivent au quotidien l’ethnies des Toffinous un quotidien parfois difficile, au rythme de l’eau. A Ganvié, certains habitants ne posent le pied sur la terre ferme qu’à l’âge adulte. 
Les routes et les habitations en dur n’ont pas leur place.
En réalité, Ganvié est un village lacustre situé vers la rive nord du lac Nokoué. Les cases qui constituent l’habitat de la petite cité lagunaire sont construites en tôle et en bambou, et reposent sur des pilotis de bois réputés pour leur solidité. Les constructions ont une durée de vie de plusieurs dizaines d’années
On estime que les premiers habitants des lieux sont arrivés au début du XVIIIe siècle, fuyant la traite des esclaves dans les grandes villes.
Les femmes jouent un rôle important dans la vie sociale et économique du village puisque la plupart d’entres elles sont des vendeuses.

La réputation de ce village attire chaque année des milliers de visiteurs, venus d’Afrique ou du reste du monde pour admirer les singularités de l’endroit.
Peut-être vous aussi un jour irez faire un tour au Bénin pour visiter la cité lacustre de Ganvié, mais en attendant nous sommes toutes & tous campés(es) dans nos positionnement, là où nous avons nos obligations.
Ce sera tout pour aujourd’hui mes chers(es) amis(es), nous nous retrouverons demain, en attendant, je vous souhaite une agréable fin de journée ainsi qu’une douce soirée remplie de sérénité.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire