Afrique – Un peu d’histoire

Bonjour à toutes & tous, comme je travaille sur ma bio, j’ai peu de temps à consacrer au site pour le moment et je m’en excuse, mais aujourd’hui je passe juste très vite pour partager avec vous un peu d’histoire du continent africain.
Je pense qu’il est important de connaitre les tenants et aboutissants de son pays afin de mieux comprendre sa propre histoire qui est pas souvent écrit dans les livres.
Voici donc ces dates :

24 novembre 1964 : Congo – Opération Dragon rouge par les para-commandos belges pendant la rébellion Simba.
Dragon rouge est le nom de code de l’opération du 24 novembre 1964, dans l’ex-Congo belge, durant laquelle le régiment Para-Commando belge a délivré des centaines d’otages belges et étrangers retenus à Stanleyville par des rebelles congolais menés par Christian Gbenye (en) au cours de la rébellion Simba.
Le régiment Para-Commando est l’unité d’élite de l’Armée belge qui a été constituée dès 1952 à partir des unités parachutiste et commando créées, dix ans auparavant, en Grande-Bretagne, durant la Seconde Guerre mondiale. En 1989, le démantèlement du rideau de fer entraîne la restructuration complète des armées occidentales et la disparition du service militaire. En 1991, la professionnalisation est en route et le régiment, complètement transformé, est reconverti en brigade. Aujourd’hui, il est devenu le Special Operations Regiment.
La rébellion Simba est une rébellion qui eut lieu, de 1961 à 1964, au Congo-Léopoldville, en réaction aux abus du gouvernement central congolais. Menée par Antoine Gizenga et Pierre Mulele, elle est parfois appelée rébellion muleliste du nom de ce dernier. Elle mit en place brièvement le gouvernement de la République populaire du Congo, basé à Stanleyville et qui a contrôlé l’est du pays. Moïse Tshombé met un terme à ce gouvernement de Stanleyville avec l’aide de parachutistes belges transporté et appuyé par l’aviation des États-Unis et de troupes britanniques[réf. nécessaire] du 24 au 26 novembre 1964.

24 novembre 1974 : Ethiopie – Découverte de Lucy, le fossile de l’espèce éteinte Australopithecus afarensis, éteinte sur le site d’Hadar en Ethiopie, par une équipe de recherche internationale dont le Franco-Breton Yves Coppens, ayant travaillé avec l’air musical ambiant du tube des Beatles “Lucy in the sky with diaminds”.
Lucy, ou Dinqnesh, parfois écrit Dinknesh, est le surnom donné au fossile de l’espèce éteinte Australopithecus afarensis découvert en 1974 sur le site de Hadar, en Éthiopie, par une équipe de recherche internationale. Ce fossile est daté de 3,18 millions d’années.
Australopithecus afarensis est une espèce éteinte d’Hominidé bipède ayant vécu en Afrique entre environ 3,9 et 2,9 millions d’années BP. Les principaux fossiles d’Australopithecus afarensis ont été découverts en Afrique de l’Est, principalement en Éthiopie, au Kenya et en Tanzanie.
Hadar est une localité de la woreda de Mille, en Éthiopie, située dans la basse vallée de l’Awash, sur la rive gauche du fleuve, dans la région Afar. Elle se trouve entre les affluents de l’Awash dénommés Kada Hadar et Kada Gona.

24 novembre 1965 : RDC – Coup d’Etat réussi de Mobutu Sese Seko
Un coup d’État est un renversement du pouvoir par une personne investie d’une autorité, de façon illégale et souvent brutale. On le distingue d’une révolution en ce que celle-ci est populaire. Le putsch est un coup d’État réalisé par la force des armes.
Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu wa Za Banga, couramment abrégé en Mobutu Sese Seko, né Joseph-Désiré Mobutu le 14 octobre 1930 à Lisala et mort le 7 septembre 1997 à Rabat (Maroc), est un homme d’État, militaire et dictateur kino-zaïrois, ayant gouverné la République démocratique du Congo de 1965 à 1997.
La république démocratique du Congo est un pays d’Afrique centrale. C’est le quatrième pays le plus peuplé d’Afrique, ainsi que le pays francophone le plus peuplé.

24 novembre 2015 : Tunisie – Attentat à Tunis
L’attentat du 24 novembre 2015 à Tunis est un attentat-suicide terroriste visant un bus de la garde présidentielle tunisienne, revendiqué par l’organisation terroriste État islamique et survenu à Tunis (Tunisie).
Cet attentat a lieu une semaine après l’arrestation de 17 djihadistes qui prévoyaient un attentat de grande ampleur contre des hôtels et des commissariats.
Il a également lieu douze jours après le double attentat de Beyrouth, onze jours après les attentats du 13 novembre à Paris et quatre jours après la prise d’otage du Radisson Blu de Bamako. De plus dans l’après midi du 13 novembre, la décapitation de Mabrouk Soltani, un jeune berger de seize ans, dans les montagnes de Sidi Bouzid et attribuée à la phalange Okba Ibn Nafaâ, un groupe lié à Al-Qaïda au Maghreb islamique provoque l’indignation en Tunisie. En réponse, des renforts policiers sont déployés aux alentours de Sidi Bouzid, et l’armée tunisienne lance une expédition sur le djebel Mghila, se soldant par la mort d’un militaire et d’un djihadiste.

24 novembre 2017 : Zimbabwe – Trois jours après la démission de Robert Mugabe, Emmerson Mnangagwa prête serment en tant que président.
Le coup d’État de 2017 au Zimbabwe est une opération militaire menée par les généraux Constantino Chiwenga et Sibusiso Moyo, dans la nuit du 14 au 15 novembre 2017, à Harare, la capitale du Zimbabwe, dans le but allégué d’écarter des « criminels » de l’entourage du président du pays, Robert Mugabe, sans toutefois destituer ce dernier. Le coup d’État est suivi le 18 novembre par une grande manifestation pour la démission de Mugabe, la plus grande au Zimbabwe depuis son indépendance en 1980. Après plusieurs jours de pression de la part de l’armée et de son entourage politique, Robert Mugabe démissionne formellement l’après-midi du 21 novembre 2017. Son ancien vice-président Emmerson Mnangagwa devient président le 24 novembre 2017.
Robert Mugabe, né le 21 février 1924 à Kutama en Rhodésie du Sud et mort le 6 septembre 2019 à Singapour, est un homme d’État zimbabwéen. Il est Premier ministre de 1980 à 1987 et président de la République de 1987 à 2017.
Emmerson Mnangagwa, né le 15 septembre 1942 à Shabani, est un homme d’État zimbabwéen, président de la République depuis le 24 novembre 2017.

24 novembre 2017 : Egypte – Dans le Sinaï, un attentat contre une mosquée soufie fait plus de 300 morts.
Le Sinaï est une péninsule égyptienne d’environ 60 000 km2, à la forme triangulaire et située entre la mer Méditerranée au nord, la mer Rouge au sud, le golfe de Suez et le canal de Suez à l’ouest et le golfe d’Aqaba et la frontière israélo-égyptienne à l’est. La péninsule du Sinaï est géographiquement située en Asie du Sud-Ouest. La limite orientale de la péninsule est marquée par une faille tectonique qui écarte, année après année, la mer Rouge. Des gisements de pétrole, de fer et de manganèse sont exploités dans le nord et dans le centre-sud. D’anciennes mines existent depuis des millénaires.
L’attentat de la mosquée d’al-Rawdah est une attaque terroriste ayant eu lieu dans une mosquée soufie d’al-Rawdah située à l’ouest d’El-Arish, dans le gouvernorat du Sinaï Nord, en Égypte, le 24 novembre 2017. Il fait au moins 305 morts et une centaine de blessés. Il y avait foule à l’occasion de la prière du vendredi.

24 novembre 2019 : Guinée-Bissau – Le 1er tour des élections présidentielles ont lieu afin d’élire le chef de l’Etat pour un mandat de cinq ans. Le président sortant est éliminé et les anciens Premiers ministres Domingos Simoes Pereira et Umaro Sissoco Embalo  sont qualifiés pour le second tour.
Domingos Simões Pereira, né le 20 octobre 1963 à Farim (Guinée-Bissau), est un homme d’État bissau-guinéen, président du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert. Il est Premier ministre du 4 juillet 2014 au 20 août 2015.
Umaro Sissoco Embaló, né le 23 septembre 1972 à Bissau, est un politologue, officier et homme d’État Bissau-guinéen. Il est Premier ministre du 18 novembre 2016 au 12 janvier 2018 et président de la République depuis le 27 février 2020.

24 novembre 2019 : RDC – L’écrasement d’un petit avion au décollage, avec 17 personnes à bord, sur un quartier de Goma cause au moins 29 morts.
Goma est une ville de l’est de la République démocratique du Congo située sur la rive nord du lac Kivu et à 1 500 mètres d’altitude dans la vallée du Rift, elle est le chef-lieu de la province du Nord-Kivu. La ville touristique est bâtie sur d’anciennes coulées de lave issues de la chaîne volcanique de Virunga, et principalement sur celles du volcan Nyiragongo, situé à 14 km au nord, qui la domine à près de 2 000 mètres. En 2002, lors de sa dernière éruption, la lave a dévalé sur Goma et l’a détruite en grande partie.

Voilà mes chers(es) amis(es) ce sera tout pour moi aujourd’hui, néanmoins si une personne connait d’autres événements pour un 24 novembre, je prends.
Comme j’ai un emploi du temps assez chargé, nous nous retrouverons demain, en attendant je vous souhaite à toutes & tous une après midi.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire