Afrique – Histoire du Continent Africain

Bonjour à toutes & tous, comme promis et comme vous le voyez, je passe en coup de vent sur le site pour partager avec vous un peu d’histoire du continent africain et qui concerne aujourd’hui le 17 décembre.

17 décembre 1885 : Sénégal – La Reine de Madagascar Ranavalona III signe un traité d’alliance avec la France.
L’histoire de Madagascar désigne l’histoire humaine de ce pays insulaire situé dans la partie occidentale de l’océan Indien, au sud-est de l’Afrique ; pour l’histoire naturelle, voir « géologie de Madagascar » et « faune de Madagascar ». L’île de Madagascar fait partie du continent africain et la république
Ranavalona III, née Razafindrahety le 22 novembre 1861 et morte en exil le 23 mai 1917, est la dernière reine de Madagascar.

17 décembre 1981 : Afrique de l’Ouest – Signature du pacte de création de la Confédération de la Sénégambie.
La Confédération de Sénégambie est l’union qui associa entre 1982 et 1989 deux pays d’Afrique de l’Ouest, le Sénégal et la Gambie, afin de promouvoir la coopération entre les deux nations, surtout dans le domaine des affaires étrangères et des communications internes. Il s’agissait notamment, pour le Sénégal, de désenclaver la Casamance, région du Sénégal méridional, partiellement isolée du reste du pays par le territoire gambien.

 17 décembre 2002 : Afrique centrale – Accord de paix en République démocratique du Congo, mettant fin de la deuxième guerre du Congo.
La république démocratique du Congo est un pays d’Afrique centrale. C’est le quatrième pays le plus peuplé d’Afrique ainsi que le pays francophone le plus peuplé.
La deuxième guerre du Congo est un conflit armé qui se déroule sur le territoire de la république démocratique du Congo de 1998 à 2002, avec une fin formelle le 30 juin 2003. Elle impliqua neuf pays africains, et une trentaine de groupes armés, ce qui en fait la plus grande guerre entre États dans l’histoire de l’Afrique contemporaine. Elle est aussi surnommée la « grande guerre africaine » ou encore la « (première) guerre mondiale africaine ». Elle est aussi nommée « deuxième guerre de libération nationale ».

17 décembre 2010 : Tunisie – Suicide par immolation par le feu de Mohamed Bouazizi, déclenchant la révolution tunisienne de 2010/2011, puis d’autres soulèvements dans plusieurs pays arabophones.
Mohamed Bouazizi, de son vrai nom Tarek Bouazizi, né le 29 mars 1984 à Sidi Bouzid et mort le 4 janvier 2011 à Ben Arous, est un vendeur ambulant tunisien dont le suicide par immolation par le feu le 17 décembre 2010 — il en meurt deux semaines plus tard — est à l’origine des émeutes qui concourent au déclenchement de la révolution tunisienne évinçant le président Zine el-Abidine Ben Ali du pouvoir, et par extension aux protestations et révolutions dans d’autres pays arabes connues sous le nom de Printemps arabe.
La révolution tunisienne, parfois appelée « révolution du jasmin », est une révolution considérée comme partiellement non violente, qui par une suite de manifestations et de sit-in durant quatre semaines entre décembre 2010 et janvier 2011, a abouti au départ du président de la République de Tunisie, Zine el-Abidine Ben Ali, en poste depuis 1987. L’appellation « révolution de jasmin » a été une source de débat, car elle renvoie aussi à la prise du pouvoir de Ben Ali en 1987.

17 décembre 2018 : Maroc – Les corps décapités de deux femmes scandinaves, d’une vingtaine d’années chacune, sont retrouvés, dans les contreforts du Mont Toukbal, près du village d’Imlil. Il sera rapidement établi que ces dernières ont été violées puis tuées par des individus ayant prêté allégeance à Daesh quelques jours plus tôt.
Le djebel Toubkal est le point culminant du Haut Atlas ainsi que du Maroc et de l’Afrique du Nord avec 4 167 m. Il est situé à 63 km au sud de Marrakech, dans la province d’Al Haouz, à l’intérieur du parc national qui porte son nom.
Ne doit pas être confondu avec Imlil dans la région Béni Mellal-Khénifra.
Le 17 décembre 2018, les corps de Louisa Vesterager Jespersen, une Danoise de 24 ans, et de Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, ont été retrouvés décapités dans les contreforts du mont Toubkal, près du village d’Imlil dans les montagnes de l’Atlas au Maroc.
Des veillées pour les victimes se sont tenues à Rabat dans les ambassades de Norvège et du Danemark, ainsi que des veillées à Marrakech et à Imlil

Voilà les chouchous, ce sera tout pour aujourd’hui, on se retrouvera demain dans la matinée pour faire le point sur l’évolution de l’épidémie de Covid19 en terre africaine, puisque l’après midi je fais mon live.
Pour le moment je vous souhaite à toutes et tous un excellent après midi plein de choses positives. Prenez soin de vous et à demain.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire