RDC – 400 000 dollars détournés

RD-Congo, 400 000 dollars détournés par le ministère responsable de l’enseignement

Bonjour à toutes & tous, nous allons commencer cette journée avec une information qui s’est passé au mois de mars 2022.
En effet, chargé d’organiser le premier championnat de football scolaire d’Afrique en RD-Congo (RDC), le ministère de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) a utilisé le budget qui lui était attribué de manière frauduleuse. Le vol de fonds publics est un sport national dans cet immense pays francophone d’Afrique centrale.
Dans ce pays où la corruption et le détournement d’argent par l’administration sont d’une triste banalité, le ministère de l’enseignement primaire congolais s’est surpassé. L’Inspection générale des finances (IGF) l’a accusé, samedi 19 mars, d’avoir détourné près de 400 000 dollars alloués à l’organisation du premier championnat de football scolaire d’Afrique en RD-Congo (RDC).
Pour cette compétition scolaire entreprise par la Fédération internationale de football association (Fifa) et organisée à Kinshasa, l’État congolais a débloqué plus d’un million de dollars. Le ministère de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) avait perçu 400 000 dollars pour contribuer à l’organisation de l’événement.

Malheureusement, « les inspecteurs des finances ont découvert » notamment « que sur un prétendu paiement de 120 000 dollars à Transco (entreprise publique de transport en commun, NDLR) pour la location des bus, rien que 16 000 ont été effectivement remis à ce transporteur », a dénoncé Jules Alingete, chef de l’IGF.
our des impressions sur des T-shirts destinés à des élèves de Kinshasa invités à suivre les matchs dans le plus grand stade du pays, « les factures présentées ont été multipliées par dix par des agents du ministère de l’EPST », a encore dénoncé Jules Alingete, qui a transmis son dossier au parquet pour des poursuites judiciaires. Le chef de l’IGF a un « agenda caché » contre le ministre de l’EPST et la politique de la gratuité de l’enseignement primaire du président Félix Tshisekedi, a réagi dans une lettre Eddy Mwanzo, directeur de cabinet du ministre de l’EPST.

Les « propos imprudents et incompréhensibles manifestent clairement l’acharnement et le manque d’objectivité qui caractérisent votre enquête en cours dont les conclusions seront à coup sûr biaisées », a-t-il ajouté en faisant allusion au chef de l’IGF tout en annonçant son intention de saisir la justice.
Au début de l’année, la Cour des comptes avait établi que sur les 50,7 millions de dollars décaissés par le FMI pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, un peu plus de 31 millions ont été redistribués de manière opaque, sans respect des procédures, sans justification. Le ministère de la santé en aurait touché seulement touché deux millions. En novembre 2021, des fuites de documents de la Banque gabonaise et française internationale BGFI ont permis d’établir que l’ancien président Joseph Kabila avait détourné quelque 138 millions de dollars au détriment des Congolais.


Et en mars 2020, l’ancien ministre de la santé Oly Ilunga avait été condamné à cinq ans de travaux forcés pour avoir détourné plus de 400 000 dollars destinés à la riposte contre la maladie à virus Ebola. Ces pratiques sont d’autant plus scandaleuses que la RDC est l’un des pays dont les ressources naturelles sont les plus importantes du monde et où la majorité de la population vit avec moins de 1,90 dollar par jour. Le président Tshisekedi avait placé la lutte contre les détournements des fonds publics et la corruption comme une des priorités de son mandat entamé en janvier 2019. Mais trois ans plus tard, la RDC occupe toujours la 169e place sur 180 pays dans le classement 2021 de Transparency International.
(Source : La Croix – Laurent Larcher)

Comme vous le constatez chers(es) amis(es) africains(es) et d’ailleurs, on s’aperçoit que la corruption bat son plein et que les gros poissons n’ont pas finit de manger les petits et ça dans pratiquement tout les pays du monde, gros poissons qui en réalité ne comprendront même pas pourquoi la pauvreté augmente à vitesse grand V !!!
On se demande si ces gens là, ces escrocs vivent vraiment sur la même terre que le commun des mortels, parce que de toutes façons, l’argent ils vont pas l’emmener avec eux dans la tombe n’est-ce pas ?? Je trouve cela totalement injuste et on se doit de le dénoncer !!
Je vous retrouverais vers 17 h ce soir, en attendant, je vous souhaite à vous et aux vôtres un excellent vendredi remplit de choses heureuses. Prenez soin de vous.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire