France – Emmanuel Macron dans l’impasse

Je vais terminer cette journée en parlant de la France et pour aller plus au fond des choses, suite aux élections législatives, on peut dire qu’Emmanuel Macron est dans l’impasse.
Dans son discours d’hier au soir, il a reconnu et je dois dire même pas avec humilité que son gouvernement n’avait plus la majorité absolue, mais la majorité relative….
Par contre il a su nous dire deux ou trois fois que les français l’avaient élu en tant que président et qu’il espérait que la population continuerait à lui faire confiance !!

Faut dire que pour les Présidentielles : Emmanuel Macron au second tour est élu avec les voix de 38,5% des inscrits, donc y’a pas de quoi crier victoir en sachant que au second tour de la présidentielle, les votes blancs et nuls sont comptés à part, mais si on les prend en compte, le score du président sortant baisse à 53,5%. Enfin, si on ajoute les inscrits qui ne se sont pas déplacés pour voter, la part de bulletins Macron passe alors à 38,5%……
Alors les législatives pour le deuxième tour, on peut pas dire que cela a été l’apothéose puisque l’abstention a atteint 53,77%, c’est le deuxième plus haut niveau pour ce scrutin !!
Et puis franchement y’en a ras la casquette de l’entendre jacasser surtout pour ne rien dire finalement, de plus je crois bien que je ne suis pas la seule à ne plus supporter son air suffisant.
 Selon Médiamétrie, 13,57 millions de téléspectateurs ”seulement” ont écouté la prise de parole du chef de l’Etat sur TF1, France 2, M6 et TMC

Sortant de son silence l’homme d’État s’est invité à la télévision, mercredi, pour essayer de sortir de l’impasse avec son allocution, dans laquelle il conduit sa courte majorité à l’Assemblée nationale. Toutefois, fait notable, lors de son discours, le Président n’a fait aucune mention de sa Première ministre.
En renvoyant la balle aux oppositions et surtout en demandant aux groupes politiques quelle part d’intérêt général étaient-ils prêts à prendre.
Monsieur Macron n’a pas jugé utile de réaffirmer sa confiance à Elisabeth Borne, première ministre, ni à son gouvernement pourtant en grande difficulté depuis  plusieurs jours.
Oubli, acte manqué ou choix délibéré ?
Difficile à dire, mais il n’en reste pas moins que, tout juste nommée à Matignon, la Première ministre reste en sursis, tandis que le Président s’embarque pour une semaine internationale.

Mardi, la première ministre avait donné sa démission au président, qui l’a refusée.
Comment Emmanuel Macron peut-il accepté le fait que Mme Borne cumule deux mandats, puisque la loi organique n° 2014-125 du 14 février 2014 a encadré le cumul des mandats.
Les parlementaires nationaux ont des possibilités restreintes quant au cumul de plusieurs mandats électoraux. Il est désormais interdit à tout député et sénateur d’exercer une fonction exécutive locale !! En conséquence, Élisabeth Borne ne peut pas cumuler les fonctions de Première ministre et de députée en même temps
Voilà mes chers(es) amis(es) ce sera tout pour aujourd’hui, je ne sais pas si je pourrais passer demain, alors nous nous retrouverons samedi, en attendant, je vous souhaite à toutes & tous une agréable fin de journée ainsi qu’une douce soirée, remplie de sérénité.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans France, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire