France – La canicule

Bonjour à toutes & tous, je vais commencer ce début de week-end par un information qui concerne la France.
Comme en ce moment nous subissons des chaleurs extrêmement importantes avec des incendies un peu partout, notamment dans le sud et sud ouest du pays, tout le monde semble avoir oublié la canicule de 1911....
C’est vrai vous allez me dire, nous étions pas encore là, mais la mémoire des anciens a laissé une page d’histoire.
Alors qui se souvient encore de la canicule, celle de l’été 1911, qui avait frappé toute l’Europe du 05 juillet au 13 septembre ? Elle avait été tellement dramatique qu’elle avait causé plus de 40.000 décès rien que dans l’Hexagone.

Cette canicule de 1911 a duré 70 jours,  il y a eu une absence totale de pluie et dès le mois de juillet, certains quartiers de Paris n’avaient plus d’eau.
Un professeur émérite d’histoire de la santé à l’École des hautes études en santé publique (EHESP) a dénombré au  total 46.719 personnes qui sont décédées pendant cette période de fortes chaleurs.
Les principales victimes ont été les bébés, surtout ceux de moins d’un an abandonnés ou placés en nourrice, cela s’explique entre autres par le fait qu’en plus de la vague de chaleur, une épidémie de fièvre aphteuse sévissait dans une bonne partie de la France, ce qui a eu un impact sur la quantité et la qualité du lait donné aux nourrissons.
Les personnes âgées n’ont pas non plus été épargnés.
Toujours en 1911, on a observé les 22 et 23 juillet, 38 °C sont à Lyon, Bordeaux et Châteaudun.
En août, à Paris, les températures maximales sont supérieures à 30 °C pendant 14 jours.

En plus de cet épisode de forte chaleur au début du 20siècle il y a eu une autre canicule en 1947 en France, mais celle‑ci n’a pas fait autant de victimes.
Alors que les épisodes de fortes chaleurs se succèdent en cet été 2022, on se souvient des canicules précédentes, dont celle de 2003 qui a fait 15.000 morts en France. 
Il y a eu également l’année 1976, notamment les 15 et 16 juillet où la chaleur redevient accablante – il fait 38° en Aquitaine37 ° à Toulouse et 36° en Lorraine.

Avant le 20e siècle, on dispose de peu de données pour évaluer les précédentes canicules, mais les travaux d’Emmanuel Le Roy‑Ladurie révèlent que l’été 1636 a connu un tel coup de chaleur que 500.000 personnes y auraient perdu la vie.
Quant aux étés 1718‑1719, ils auraient eu une canicule qui a fait 700.000 victimes
À ces époques, les épisodes de fortes chaleurs étaient liés à des épidémies de dysenterie à cause du manque d’eau.

Nous sommes au 21ème siècle et nous ne sommes pas épargnés non plus, les records de chaleur tombent en France, 42,9°C enregistrés ce samedi à Biarritz, du jamais vu, rapporte Météo France
Alors chers(es) amis(es) lectrices é lecteurs, soyez prudents, protégez vos petits et vos anciens, veillez à ce qu’ils boivent souvent, qu’ils ne sortent pas aux heures chaudes de la journée et tout se passera tranquillement, vu que nous ne pouvons pas changer le temps.
Prenez soin de vous et bon week-end toutes & tous.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété, ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans France, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire