Afrique – La Matinale de Rétro

Bonjour à toutes & tous, en ce mercredi nous allons commencer avec un peu d’histoire survenue sur le sol africain.
Ces événements pour la plupart du temps ne sont pas répertoriés dans les manuels scolaires.
Alors si vous voulez tout savoir, suivez-moi

10 août 1270 : Ethiopie – le pouvoir, passe des Zagwés aux Salomonides avec l’avènement du prince amhara Yekouno Amlak
Les Zagwés sont une dynastie royale ayant régné en Éthiopie de 1140 à 1270 et ayant christianisé la population. Sous son règne, Aksoum cesse d’être la capitale de l’empire et s’efface au profit de la région montagneuse du Lasta.
La dynastie salomonide est une dynastie d’Éthiopie, se réclamant du roi Salomon et de la reine de Saba, dont on dit qu’elle donna naissance à Ménélik Ier après sa visite à Salomon à Jérusalem, relatée dans la Bible. Cette dynastie, fondée au xiiie siècle, ne reposait pas sur une descendance biologique stricte mais sur des successions politiques, le plus souvent dans un même lignage. La dynastie salomonienne a été l’une des deux plus vieilles maisons souveraines dans le monde avec la maison impériale du Japon et la maison royale de Géorgie. 
La région Amhara est une des neuf régions éthiopiennes issue du découpage administratif de 1994-1995, lors de la mise en place de République fédérale démocratique d’Éthiopie (1994-1995). Une dixième région (Sidama) a été créée le 18 juin 2020. La 3e Région-État a rédigé son propre texte constitutionnel en 1998. Elle s’étend notamment sur les anciennes provinces de Bégemder et de Godjam,  englobe une partie de l’ancienne province du Wöllo.
Yekouno Amlak, ou Yekuno Amlak, fut roi ou négus d’Ethiopie du 10 août 1270 jusqu’à sa mort le 19 juin 1285. Originaire de l’Amhara, il est le fondateur de la dynastie salomonienne au détriment des rois Zagwé du Lasta.

10 août 2001 : Nigeria – La nigériane Amina Abdullahi est condamnée, selon les règles de la charia, à 100 coups de bâton, pour des relations sexuelles hors mariage. La charia représente dans l’islam diverses normes et règles doctrinales, sociales, culturelles  et relationnelles édictées par la révélation. 
Le terme utilisé en arabe dans le contexte religieux signifie “chemin pour respecter la loi [de Dieu]”. Il est d’usage de désigner en Occident la charia par le terme de loi islamique, qui est une traduction approximative puisque n’englobant que partiellement le véritable sens du mot (ce terme est d’ailleurs utilisé en place de droit musulman. La charia codifie à la fois les aspects publics et privés de la vie d’un musulman, ainsi que les interactions sociales.
Les musulmans considèrent cet ensemble de normes comme l’émanation de la volonté de Dieu (Shar). Le niveau, l’intensité et l’étendue du pouvoir normatif de la charia varient considérablement historiquement et géographiquement.
Certaines de ces normes sont incompatibles avec les droits de l’homme, notamment en ce qui concerne la liberté d’expression, la liberté de croyance, la liberté sexuelle et la liberté des femmes.

10 août 2021 : Algérie – D’importants feux de forêt ravagent le nord du pays et font 90 victimes au 14 août.
Les feux de forêt de 2021 en Algérie sont une série d’incendies qui se déroulent en juillet et août 2021 dans le nord de l’Algérie principalement dans la région de Kabylie, faisant au moins 90 morts, dont 33 militaires
Première vague de juillet 2021 : Des feux de forêts se sont déclenchés le 4 juillet 2021 au massif d’Aïn Mimoun, dans la commune de Tamza, à 50 km à l’ouest du chef-lieu de la wilaya de Khenchela. Aucune perte humaine n’est à déplorer, mais plusieurs familles habitant ces régions ont été obligées d’évacuer. Les feux sont maîtrisés après sept jours d’efforts de la protection civile, de la conservation des forêts, de l’armée et de beaucoup de citoyens bénévoles.
Deuxième vague de août 2021 : Des feux de forêts se sont déclenchés le 9 août 2021 dans la wilaya de Tizi Ouzou, ces feux de forêts sont inédits par leur ampleurs, leur simultanéités, mais surtout par les pertes humaines occasionnées, certains feux sont suspectés d’être d’origines criminelles par les autorités locales. Dans les jours qui suivent, d’autres feux sont signalés dans plusieurs wilayas du nord-est. Au 14 août, 90 morts sont recensés.

vu d’avion

Voilà mes chers(es) lectrices & lecteurs, ce sera tout pour cette fin de matinée, je repasserais si j’ai le temps en fin d’après midi, en attendant, je vous souhaite à toutes & tous ainsi qu’aux vôtres une agréable journée remplie de choses positives.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété, ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire