Afrique – L’homos sapiens ou l’humain

Je vais terminer cette journée en parlant des humains.
Les humains sont les espèces de primates les plus abondantes et les plus répandues, caractérisées par la bipédie et des cerveaux volumineux et complexes. Cela a permis le développement d’outils, d’une culture et d’un langage avancés.
Les homo sapiens : Espèce regroupant les hommes actuels (200.000 ans à actuel).
En réalité que ce soit le néandertaliens, l’homo faber, l’homos sapiens, toutes & tous nous sommes de la même espèce.  Autrefois, il a existé une quinzaine d’espèces du genre homo mais de nos jours, l’Homo sapiens (notre espèce humaine) en est le seul représentant.

Ce nom latin utilisé par les scientifiques pour désigner l’être humain dans son dernier stade d’évolution à ce jour, quoi qu’on peut penser que certains ont juste régressés !!.
Néanmoins, ils montrent qu’Homo sapiens est bien né il y a moins de 200 000 ans, quelque part entre l’Afrique et le Proche-Orient. 
De plus ces scientifiques ont montré qu’il n’existe pas de différence génétique significative entre les populations humaines, peu importe leurs signes extérieurs distinctifs : nous faisons tous partie de la même espèce, l’Homo sapiens, et la notion de race n’est pas pertinente pour qualifier l’humain.

Les homos sapiens ou humains ont besoin d’histoires, de récits, pour décoder leurs mondes intérieur et extérieur et quant la littérature témoigne de l’expérience cumulées des générations, quand la culture dévoile la nature, elle véhicule une sagesse, et nous fait accéder à une forme d’intelligence qui nous aide à mieux vivre. D’ailleurs Homo Sapien, veut dire (homme sage)
Pourtant, grâce à son aptitude à penser le réel au lieu d’agir sur lui, l’homo faber (celui d’avant) a pu se hisser au stade d’homo sapiens, à bâtir des civilisations, mais comme il n’arrive pas toujours à contrôler son instinct de destruction, l’homme a vite fait de détruire ce qu’il a construit et les choses en sont allées ainsi depuis l’aube de l’humanité jusqu’à aujourd’hui.
Pour résumer, je dirais que la théorie selon laquelle la race humaine est le produit d’une seule population ancestrale d’Afrique est largement acceptée.
Toujours selon cette théorie, l’origine de notre espèce remonte à l’Afrique de l’Est, où ont été découverts les plus anciens fossiles incontestés.
Alors pour conclure que ce soit il y a 1 million d’années, 200 000 ans ou 7 000 nous sommes africains(es) qu’on le veuille ou non, car nous venons toutes & tous du berceau de l’humanité.
Je vous laisse pour cette fin de journée, je vous retrouve demain ou après demain, en attendant, je vous souhaite lectrices & lecteurs du monde, une excellente soirée.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété, ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire