France – Emancipation et évolution des droits de la femme française (3ème & dernière partie)

Pour terminer cette journée et comme promis (un peu en retard) je viens partager avec vous le troisième et dernier volet de l’émancipation et l’évolution des droits de la femme en France.
Nous nous étions arrêtés en 1990, alors poursuivons.

1992 : La loi Neiertz du 02 novembre sanctionne le harcèlement sexuel sur le lieu de travail
Et celle du 22 juillet réprime les violences conjugales. Aggravation des peines pour les époux ou concubins coupables de violences familiale.
La Fédération nationale Solidarité Femmes qui avait été créé en 1987 ouvre le service téléphonique national d’écoute 3919, pour venir en aide aux femmes victimes de violences
1993 : Loi du 8 janvier : L’autorité parentale devient conjointe, quelle que soit la situation maritale des parents
8 mars : Circulaire relative à la féminisation des noms de métiers, fonction, grade ou titre
1999 : La loi constitutionnelle du 8 juillet relative à l’égalité entre les hommes et les femmes ajoute à l’article 3 de la Constitution le principe selon lequel la loi « favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives. ». Cet article permet d’introduire la parité dans la loi

2001 : Loi du 4 juillet : Le délai légal pour procéder à un avortement passe de 10 à 12 semaines
2002 : Arrêté du 12 décembre : Tous les emplois de l’armée sont ouverts aux femmes, sauf les postes à bord de sous-marin et les postes de sous-officiers de la gendarmerie mobile
2006 : Loi du 4 avril : L’âge légal du mariage est porté à 18 ans quel que soit le sexe.
Il était de 15 ans pour les femmes depuis 1804
2009 :  De mai 2009 à mai 2010, l’exposition Elles@centrepompidou  présente au public les œuvres de plus de 200 artistes femmes du vingtième siècle. Cette exposition a eu un impact sur le phénomène d’invisibilisation des artistes femmes
2012 : Création d’un ministère des droits des femmes, institution qui avait disparue en 2007
2013 : 31 janvier : Abrogation de loi du 7 novembre 1800 modifiée en 1909 portant interdiction du port du pantalon pour les femmes
2014 : Les postes à bord des sous-marins dans l’armée ne sont plus interdits aux femmes. Quatre femmes intègrent ce corps en 2018
Création des collectifs afroféministes Afrofem et Mwasi
2015 : Germaine Tillion(résistante française) et Geneviève de Gaulle Anthonioz (résistante française puis militante des droits de l’homme et de la lutte contre la pauvreté)entrent au Panthéon portant à quatre avec Sophie Berthollet et Marie Curie (physicienne et chimiste), le nombre de femmes au Panthéon
2016 : 13 avril : LOI n° 2016-444 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées.
Juin 2016 : inauguration de la Maison des Femmes à Saint Denis, structure de soins associée au Centre Hospitalier Delafontaine. Elle accueille toutes les femmes vulnérables ou victimes de violences
2017 : Octobre : Le mouvement #MeToo est mondial. En France, de nombreuses femmes racontent sur Twitter, via les mots-dièse #MeToo ou #BalanceTonPorc, le harcèlement sexuel, les agressions sexuelles, les viols dont elles ont été victimes. Ce qui a pour effet une augmentation du nombre de plaintes
2018 :  juin : Madame de La Fayette (femmes de lettres DCD en 1693)est la première écrivaine qui fait partie du programme au baccalauréat littéraire de français
1er juillet : Simone Veil entre au Panthéon, portant à cinq le nombre de femmes

Magueritte Porette, femme de lettre, brulée vive à Paris en 1310 pour son livre “Le Miroir des âmes simples”

2019 : septembre : des collectifs féministes collent des affiches dans de nombreuses villes pour dénoncer les féminicides
novembre : ouverture de Citad’elles à Nantes, un centre qui accueille 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, les femmes et leurs enfants victimes de violences sexuelles, physiques, verbales, psychologiques, conjugales. C’est la première structure de lutte contre les violences faites aux femmes initiée par une ville
2 août 2021 : la loi relative à la bioéthique élargit la procréation médicalement assistée aux couples de femmes et aux femmes célibataires est promulguée

Mais combien de combats il a fallut à toutes les femmes françaises pour obtenir ce qui leur revient de droits ! Nous ne devons pas oublier que pendant les deux guerres, ce sont elles qui faisaient tourner le pays, ce sont elles qui allaient à l’usine, ce sont elles qui labouraient et cultivaient pendant que les hommes étaient au front.
Tout comme toutes ces femmes de lettres depuis des siècles qui se mobilisaient pour écrire et crier leur désespoir de se sentir comme des objets, voire comme des marchandises. Certaines ont été violées, tuées, emprisonnées.
La parole des femmes faisait donc tellement peur ?
La femme est le complément de l’homme et ça certains hommes l’avaient bien compris, malheureusement, ils étaient souvent pris pour des fous.
L’obstination des femmes a finit par payer !! Oh, ce n’est pas encore parfait, mais la femme prendra sa place au sein d’une société encore misogyne qui a que trop tendance à oublier que les femmes sont indispensables à une civilisation qui sera enfin épanouie.
Sur ce je vous laisse, nous nous retrouverons demain, en attendant, je vous souhaite à vous et aux vôtres une bonne fin d’après midi ainsi qu’un bon début de soirée.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété, ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans France, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire