Afrique – La Matinale de Rétro

Bonjour lectrices & lecteurs du monde, nous allons débuter ce week-end avec un peu d’histoire, car je pense qu’il est important de connaître l’histoire de sa nation pour mieux comprendre sa propre histoire, surtout que ce genre d’événements la plupart du temps ne sont pas inscrits dans les manuels scolaires.
Alors pour l’histoire, suivez-moi !!

20 août 1953 : Maroc – Déposition du roi Mohammed V 
Sidi Mohammed, ou Sidi Mohammed ben Youssef, né le 10 août 1909 à Fès et mort le 26 février 1961 à Rabat, est le sultan de l’Empire chérifien de 1927 à 1957 et à la suite de l’indépendance de l’Etat retrouvée en 1956, le roi du Maroc 1957-1961 sous le nom de Mohammed V.
Ce monarque alaouite a soutenu à partir de 1944 l’Isiglal, principal mouvement indépendantiste marocain, et s’est opposé à la poursuite des dominations française et espagnole. Le 20 août 1953, il a été déposé par les autorités françaises dans le cadre du protectorat français dans l’Empire chérifien (en vigueur depuis 1912) et contraint à l’exil. —Successivement en Corse et à Madagascar jusqu’au 16 novembre 1955.
Il est considéré par beaucoup comme le “père de la nation marocaine moderne” (Abb al-Watan al-Maghribi) et a été décoré de l’ordre des Compagnons de la Libération par Charles de Gaulle, alors président du gouvernement provisoire de la République française.

20 août 1955 : Algérie – Massacres du Constantinois, entre les indépendantistes du F.L.N algérien, l’armée française, et des civils pieds-noirs armés.  
Les massacres d’août 1955 dans le Constantinois, dits également massacres de Philippeville et d’El Halia ou insurrection du  dans le Nord-Constantinois, sont des tueries perpétrées par les indépendantistes du FLN puis, en représailles, par l’armée française et des civils pieds noirs armés, qui ont touché toute la région du Constantinois. Selon l’historien Benjamin Stora “171 Européens civils ont été tués, et près de 10 000 musulmans”.
Ces massacres étaient perpétrés d’un côté contre les populations civiles d’origine européenne et musulmanes loyalistes, ainsi que contre des notables musulmans modérés signataires d’un appel condamnant “toute violence d’où qu’elle vienne”.
De l’autre côté, les tueries commises contre la population musulmane étaient aveugles et ne faisaient aucune distinction : des modérés furent ainsi victimes de la répression.
L’indignation suscitée par ces massacres de civils a attiré l’attention de l’opinion internationale sur le combat algérien pour l’indépendance ; c’était justement l’un des buts poursuivis par le FLN, qui voulait par ailleurs semer la peur dans les rangs de l’ennemi, des colons et de leurs auxiliaires musulmans.

20 août 1956 : Algérie –  Fin du congrès de la Soummam, structurant la révolution algérienne.
Le congrès de la Soummam est un congrès du FLN qui s’est tenu dans la clandestinité pendant la guerre d’Algérie, organisé du 13 août au 20 août 1956 au village d’Ifri dans l’actuelle commune d’Ouzellaguen en Algérie.
La guerre d’Algérie, aussi connue sous les appellations événements d’Algérie , révolution algérienneguerre d’indépendance algérienne et guerre de libération nationale, est un conflit armé qui se déroule de 1954 à 1962 en Algérie, colonie française à partir de 1830, divisée en départements en 1848. L’aboutissement est la reconnaissance de l’indépendance du territoire le 5 juillet 1962.

20 août 1960 : Sénégal –  Le Sénégal se retire de la fédération du Mali et proclame son indépendance
Alors que le président du Conseil, Mamadou Dia, incarne le sommet de l’État dans un système parlementaire bicéphale du type de la Quatrième République en France (la politique économique et intérieure pour le gouvernement et la politique extérieure pour la présidence), ses relations avec Senghor s’enveniment peu à peu.
En 1962, il est arrêté et accusé de “tentative de coup d’État” avec quatre autres ministres, Valdjodjo N’Diyae, Ibrahima Sarr, Joseph Mbaye et Alioune Tall.
Alors que le procureur général ne requiert aucune peine, ils sont condamnés à 20 ans d’emprisonnement au centre spécial de détention de Kédougou.  

Voilà mes chers(es) amis(es) ce sera tout pour le moment, je ne sais pas si je pourrais repasser dans la journée, mais je ferais au mieux.
En attendant, je vous souhaite à vous et aux vôtres un excellent début de week-end et un très bon samedi remplit de choses positives.
Prenez soin des personnes qui vous entoure, car on ne sait jamais de quoi demain sera fait.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire