Monde – Les grandes grèves

Je vais donc poursuivre sur ma lancée des grandes grèves dans le monde, en commençant par les grèves en France et la plupart des français se souviennent surtout de 1936 et 1968.
A cause de licenciement de délégués syndicaux le pays se met en grève après les élections de Léon Blum du Front populaire, gagne les dites élections, mais doit attendre ce que la constitution a prévu !! Les travailleurs ne veulent pas attendre

le 11 et 12 mai 1936 la grève est déclenchée par les ouvriers de Bréguet et Latécoère, les deux usines d’aviation sont occupées.
C’est une première dans l’histoire du mouvement ouvrier français.
Le 14 mai la banlieue prend le pas et début juin 1936 le pays compte 6 millions de grévistes dans toute la France. Ce fut un des plus grands succès de la classe ouvrière
En avril 1947 les salariés de Renault se mettent en grève, rejoints rapidement par des milliers d’ouvriers, au grand dam des cadres staliniens. Ils obtiendront l’augmentation de salaire demandée
25 novembre 1949 la grève interprofessionnelle pour obtenir l’ouverture de discussions sur les conventions collectives. Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître. Le 11 février 1950, la loi sur les conventions collectives est votée.
Le 29 janvier 1963, la fédération FO des mineurs lance un appel à la grève générale.
Voyant la détermination des gueules noires, la CGT rejoint le mouvement du bout des doigts le 31. De Gaulle ne veut rien céder et réquisitionne les mineurs.
Devant ce bide et l’inflexibilité de l’intersyndicale, le gouvernement accorde 11% d’augmentation de salaire le 4 avril.
Fin mars 1968 : Depuis fin mars les universités s’agitent et que des grèves dures commencent en province fin avril
Le 13 mai, ils sont deux millions à défiler dans toute la France.
Le 22 mai, le pays compte 8 millions de grévistes, deux de plus qu’en 36, pour finir à la fin du mois à quasi 10 millions. Le pouvoir cédera. 35% d’augmentation et jours de grèves payés pour certaines usines
Novembre-décembre 1986, une nouvelle fois, les étudiants seront le fer de lance de la contestation.
Le 4 décembre, ils seront 500 000 à défiler contre le « projet Devaquet » de sélection à l’université. Manifestation endeuillée par la mort du jeune Malik Oussekine sous les coups de policiers. Le projet sera retiré en catastrophe.

Novembre-décembre 1995, c’est le “plan Juppé” sur la réforme des retraites et de l’assurance-maladie qui va mettre le feu aux poudres. Il est d’usage d’entendre :  FO lance la grève, la CGT la fait. En effet, FO a lancé la grève, mais elle en fut aussi le fer de lance pendant deux mois. Après être resté “droit dans ses bottes”, Le premier ministre a retiré son projet ! (Je précise qu’Olivier Veran alors interne en neurologie à Grenoble était leader de la grève au sein de de ce même hôpital contre les restrictions budgétaires )

Comme je l’ai fait remarqué sur ma page Facebook, les acquis sociaux ont été arrachés de haute lutte par les ouvriers avec l’appui des organisations syndicales.
La prochaine fois sur le site, je vous parlerais des congés payés puisque certains seront en congés en fin de semaine, il faut qu’ils sachent s’ils ne le savent déjà, comment les français ont eu le droit aux congés payés !
Sur ce je vous abandonne et je vous souhaite une agréable fin d’après midi ainsi qu’un bon début de soirée, remplit de sérénité.
Prenez bien soin de vous et des vôtres
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété, ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Les Mots de Paula, Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire