France – 25 janvier, Journée nationale contre le sexisme

Bonjour les internautes, savez vous que le Gouvernement français en janvier 2022 déclare que le 25 janvier est désormais la “journée nationale contre le sexisme” pour une société plus égalitaire les femmes restent inégalement traitées par rapport aux hommes et victimes d’actes et propos sexistes dans des proportions importantes. De fait, le nombre et la gravité de ces actes augmentent, dans l’espace public, professionnel, privé, numérique…
Les biais et les stéréotypes de genre, les clichés sexistes et les situations de sexisme quotidien continuent d’être banalisés. Ces actes restent partiellement acceptés par une grande partie de la population, qui ne rejette pas le sexisme en pratique, notamment les hommes. Cette culture a des conséquences tangibles en termes de violence symbolique, physique, sexuelle, économique pour les femmes.
Du sexisme quotidien, dit “ordinaire”, jusqu’à ses manifestations les plus violentes, il existe un continuum des violences, qu’il faut combattre.

Il n’y a pas d’un côté la violence sociale, politique et d’un autre, la violence conjugale, qui serait privée, intime. Toute violence est politique et commence par les plus petits gestes, les plus petites remarques. C’est un des rôles de la littérature, et pas des moindres, que d’analyser cette violence quotidienne, la comprendre et la déconstruire.
CAROLE FIVES (Écrivaine)
L’inégale répartition des tâches domestiques (ménage, cuisine, courses, soin ou garde des enfants, éducation…) est à la racine des comportements et représentations sexistes qui demeurent profondément ancrés dans l’opinion. Ces inégalités ont des conséquences tout au long de la vie des femmes, pourtant elles sont encore largement sous-estimées : Il faut savoir que :

Voir les détails de l’image associée. Sexiste, moi? – Antoine Chereau93des Français(es) considèrent que les femmes et les hommes ne sont pas traités(es) de la même manière dans au moins une des sphères de la société
80des femmes ont déjà été personnellement moins bien traitées en raison de leur sexe (37 % des hommes pensent la même chose)
90%des Françaises ont déjà renoncé à des actions ou modifié leurs comportements pour ne pas être victimes de sexisme
37%des Françaises ont déjà vécu une situation de non-consentement
Face au constat préoccupant d’une société encore marquée par une culture sexiste et ses manifestations, notamment chez les jeunes adultes masculins, il faut une réponse globale. Au regard des conséquences massives, violentes, parfois létales, pour les femmes, le HCE propose un plan d’urgence massif, qui s’attaque à la fois aux mentalités et à leurs effets délétères, et qui propose des pistes d’amélioration pour des pouvoirs publics plus performants. (Source : HCE) Haut Conseil À l’Égalité entre les hommes et les femmes.

Voir les détails de l’image associée. Tolerance de Karsten Schley | Médias et Culture Cartoon | TOONPOOLPersonnellement, et pour commencer je crois qu’il est important d’élever nos enfants filles ou garçons de la même façon (perso c’est ce que j’ai fait), ne pas les cantonner dans tel ou tel domaine, les intégrer à toutes les tâches d’une maison ou à l’extérieur afin qu’ils comprennent que tout le monde est pareil, le masculin ou le féminin. Qu’une fille peut faire un boulot d’homme et vice & versa. Qu’un garçon doit respecter une fille non pas parce qu’elle est plus faible, mais parce qu’elle est son égale.
Déjà, lorsqu’un enfant intègre cela, il sera un homme accomplit, mais dans la globalité, mais l’important c’est aussi faire évoluer nos sociétés, qui traitent toujours les femmes comme des êtres faibles…. Mais savez vous que lorsqu’une femme met au monde vos rejetons, “une femme a un maximum de 57 unités de douleur, ce qui équivaut à briser 20 os à la fois, alors que le corps humain ne peut supporter que 45 unités de douleur”, quoiqu’en disent certains gynécos et autres médecins, (ils sont pas à la place des femmes qui mettent au monde les enfants).
Alors arrêtons de dire que les femmes sont le sexe faible et respectons les !
La bonne journée à toutes & tous, je vous retrouve demain.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété, ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans France, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire