Le net, service mondial d’informations





CAMER;;;Heureusement que nous avons le net, parce que beaucoup de choses dans le monde passerait inaperçu vu le peu d’informations des journaux du monde étant pour la plupart acheté par les gouvernements en place. Très peu informe en réel ce qu’ils peuvent voir et entendre. Personnellement hier j’ai été une des premières à voir une information dans laquelle au Cameroun on avait laissé mourir une jeune femme sur le trottoir faute de moyens pour pouvoir accoucher de ses jumeaux.

 C’est vrai qu’hier j’étais tellement scandalisée, chagrinée, écoeurée, que je n’ai pu écrire une seule ligne sur ce sujet ! Aujourd’hui j’ai réussi à écrire mais juste une poésie que je partage avec vous, je vous laisse commentez comme vous voulez, donnez vos impressions, vos avis, abonnez-vous, nous on est là pour ça et comme je sais que nos articles sont bien plus lu aux States, alors comme ça le monde sera au courant de ce qui s’est passé au Cameroun hier et de ce qui se passe un peu partout en AFrique !!! K.S.A

10393928_1689928147931010_6986120683139184759_nElle est morte sur un trottoir
Dans l’indifférence générale
Ca restera pas dans les mémoires
Au Cameroun cette scène est banale

Car l’administration médicale
Ne soignes pas sans argent
On l’a laissé comme un animal
Dans un silence assourdissant

Etendue là pour mettre au monde
Des enfants qui devaient naître
Baignant dans son sang moribonde
Sans instruments ni tensiomètre

67796_973654216045177_8544805915400802058_nAu Cameroun comme partout en Afrique
Les intérêts passent en premier
L’hôpital n’est qu’une pompe à fric
Si t’en a pas tu peux crever

Cette femme qui n’avait pas fait
Quand à elle le serment d’hippocrate
N’a commis aucuns méfaits
Mais a fait le choix adéquat

184448_973654196045179_5998655550310395716_nAlors ces messieurs en blouse blanche
Qui ont fait leurs études en France
Devraient retrousser leurs manches
Et aux humains prêter assistance

Car une vie n’a pas de prix
Pourtant on a juste l’impression
Qu’ils ont fait un serment d’hypocrites
Ils méritent l’incarcération

1966784_10153685319999550_2931378423629899966_nSi un gouvernement était honnête
Les subalternes les seraient aussi
Si dans le peuple il y a des analphabètes
Ils ne font pas partie de la voyoucratie

L’Afrique et son indépendance
On se demande bien pourquoi
Quand on voit la volontaire absence
Des politiques et de leurs passe-droits

@K.S.A – 13.03.16 – 37-27
ISBN – 978-2-9546750



A propos Kaki

L'écriture m'a été d'une aide précieuse et mes écrits reflètent mon caractère. Que ce soit dans mes poésies, ou mes articles, tous sont matière à réflexion puisque très souvent je dénonce les exactions et la corruption présente partout dans le monde. Je me bats aussi pour la condition des femmes en Afrique et ailleurs ainsi que la protection des enfants ! Dans mon combat, notre auteur et ami "Kap" m'a rejoint pour nos convictions. Déjà neuf recueils de poésies à mon palmarès, tous répertoriés à la Bibliothèque Nationale de France. (BNF) " COULEUR D'AFRIK " au nombre de six recueils ont vu le jour, ils parlent de l'Afrique et des conditions de vie. " VOUS AVEZ DIT NORMAL " raconte des histoires extraordinaires vécues par moi " LES MOTS DES MAUX " sont les histoires de la vie de tous les jours. " LE CŒUR EN VRILLE " est tout en douceur et romantique à souhait ! Je n'ai pas oublié les enfants avec mon recueil "LÉGENDES D'ICI & DE LA-BAS" qui paraîtra pour les fêtes de Noël. Actuellement je travaille sur ma bio qui devrait paraître en cette fin d'année, elle s'appelle "JE TE RACONTE" Je suis tendre, amusante et parfois mordante, mes écrits ont un style qui font de moi un auteur confirmé qui mérite que vous me suiviez, si vous aimez la poésie ! A très bientôt de vous voir sur mes écrits. Je vous love ! Kaki
Ce contenu a été publié dans K.S.A. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire