USA – 11 septembre 2001





Le 11 septembre 2001, les tours du World... (Photo: AP)

Il y a 17 ans aujourd’hui les deux tours de World Trade Center tombaient sous un attentat suicide terrible qui a fait  2 977 victimes et 19 pirates de l’air, des blessés en grand nombre puisque le chiffre se monte à 6 291 ! Ce jour là ce ne sont pas moins de 4 attentats suicides qui ont eu lieu.

Ground Zero, le 11 septembre 2001.

Au matin du mardi 11 septembre 2001, dix-neuf terroristes détournent quatre avions de ligne. Les deux appareils sont projetés sur les tours jumelles du World Trade Center à Manhattan et un troisième est dirigé sur le Pentagone qui est le siège du département de la Défense à Washington, tuant toutes les gens qui étaient à bord et de nombreuses autres personnes qui travaillaient dans ces immeubles. Les deux tours de plus de 415 mètres s’effondrent en moins de deux heures, provoquant l’anéantissement de deux autres immeubles avoisinants .

Des pompiers new-yorkais combattent le feu à Ground Zero,
sur le lieu des attentats, le 19 septembre 2001.

Le quatrième avion volant en direction de Washington, s’écrase en rase campagne à Skanksville en Pennsylvanie, après que des passagers et des membres d’équipage, prévenus par téléphone de ce qui se passait ailleurs, ont essayé d’en reprendre le contrôle. Après le chute des tours, les pompiers ont accomplit un travail titanesque pour sauver un maximum de personnes qui restaient prisonnières des tours 

Le bâtiment du Pentagone éventré après qu’un avion se soit
écrasé dessus, le 11 septembre 2001.

Les attentats du 11 septembre 2001 sont les attentats les plus meurtriers jamais perpétrés depuis le début de l’Histoire.  Le site du Mémorial du 11 Septembre construit à l’emplacement des tours jumelles du World Trade Center recense finalement 2 977 victimes (dont près de 2 200 employés travaillant dans le World Trade Center) mais au jour d’aujourd’hui de nombreuses personnes n’ont pas encore été identifié malgré les recherches des scientifiques et de nombreuses familles pleurent encore leurs morts ! Afin que nul n’oublie, gardons en mémoire ces horreurs et sachons nous battre contre le radicalisme religieux quel qu’il soit, partout dans le monde… Paola

Des policiers new-yorkais se tiennent près d’un avis de
recherche réclamant la capture du leader d’Al-Qaida, Oussama ben Laden à New
York, le 18 septembre 2001.





Ce contenu a été publié dans Les Mots de Paula, Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire