Virginie – Le procès du néonasi a débuté hier





Accusé d’avoir intentionnellement percuté des manifestants antiracistes tuant une femme à Charlottesville, en Virginie, en 2017. Son procès s’est ouvert hier ce lundi 26 novembre. Certains considèrent emblématique l’audace croissante de l’extrême droite sous Donald Trump. C’est lors d’une manifestation que James Fields âgé de 21 ans avait foncé sur la foule avec sa voiture causant de la peur et des pleurs il y a plus d’un an ! Aujourd’hui il est accusé d’avoir causé la mort d’une manifestante pacifiste de 32 ans, Madame Heather Heyer, en août 2017. James Fields sera aussi jugé pour délit de fuite après avoir blessé une vingtaine de personnes. 

Son geste mortel avait braqué les projecteurs sur la nouvelle génération de l’extrême droite qui a surgi sous le président Trump, dont la rhétorique incendiaire est régulièrement dénoncée comme attisant la haine et les divisions. Donald Trump avait été très critiqué après les faits, parce qu’il avait semblé réticent à condamner clairement le rassemblement néonazi et avait parlé pudiquement ou hypocritement de “ gens très bien des deux côtés ” ! La sélection des jurés a commencé lundi et devrait durer deux jours. Le procès entier pourrait, lui, s’étaler sur trois semaines.

S’il est reconnu coupable d’assassinat, James Fields est passible d’une peine allant de 20 ans de prison à la perpétuité. Ses avocats ont échoué à dépayser le procès hors de la petite ville de Charlottesville où, ont-ils argué, il serait impossible de trouver des jurés impartiaux. James Fields est également accusé de crime de haine, il possédait plusieurs sur les réseaux sociaux où  il exprimait son soutien à la suprématie blanche et aux politiques d’Adolf Hitler et du Troisième Reich, et prônait la violence contre les Noirs et les Juifs.

Retransmises dans le monde entier, les images montrant des néonazis et des membres du Ku Klux Klan défilant dans la nuit à la lumière de leurs torches, ou coiffés des cagoules pointues emblématiques du groupe, ont rappelé l’une des époques les plus sombres de l’histoire récente américaine. D’autres brandissaient des drapeaux confédérés, celui des États favorables à l’esclavage, un emblème considéré comme raciste par beaucoup d’Américains.Au deuxième jour des manifestations, le 12 août 2017, des heurts avaient éclaté entre des néonazis et des manifestants antifascistes, culminant avec l’attaque à la voiture.

Depuis Charlottesville, d’autres événements ont levé le voile sur le nombre de groupuscules extrémistes actifs surtout sur les réseaux sociaux et enhardis par le climat de division dans la société américaine. Fin octobre un homme a ouvert le feu dans une synagogue à Pittsburgh tuant 11 personnes. Le massacre est intervenu au lendemain de l’arrestation en Floride d’un homme accusé d’avoir envoyé des bombes artisanales à des opposants du président Donald Trump. Paola





Ce contenu a été publié dans Les Mots de Paula, Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire