Cameroun – Attentat au marché d’Amchidé





Bonjour à toutes & tous, désolée de mon absence mais on ne choisit pas toujours et ce matin je vais commencer par une triste nouvelle qui touche nos amis(es) camerounais(es). En effet hier matin deux kamikazes se sont fait exploser au milieu du marché d’Amchidé une localité frontalière au Nigeria,  il n’y a pas de morts à déplorer parmi la population mais on dénombrerait 29 blessés dont 16 très gravement. 
L’attentat attribué à Boko Haram a été perpétré par deux adolescentes hier mercredi,  jour de grand marché dans la ville d’Amchidé. L’une des jeunes filles a été abattue par des soldats déployés dans la ville avant d’avoir pu actionner sa charge. La deuxième jeune fille a malheureusement réussi à actionner sa bombe.

Les deux kamikazes elles sont mortes et les forces camerounaises ont transféré les 16 blessés graves à l’hôpital de Mora dans le département du Mayo-Sava pour recevoir en urgence des soins. Déjà la région de l’Extrême-Nord fait l’objet d’attaques de la secte islamiste Boko Haram, Le Cameroun est officiellement en guerre contre Boko Haram depuis mai 2014. Bien que le conflit ait graduellement baissé en intensité, après avoir atteint son paroxysme en 2014 et 2015, ces incidents et attaques rappellent que le mouvement djihadiste est loin d’être défait.

La crise séparatiste qui sévit dans les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest Cameroun depuis octobre 2016, avait fini par faire oublier le front de la lutte contre Boko Haram, dans l’extrême nord du pays, mais cet attentat suicide vient rappeler que la menace Boko Haram reste plus que jamais présente malgré que l’armée camerounaise a réussi à sécuriser la région et les populations reprenaient le cours de leurs vies

Il est désolant de voir qu’encore une fois les médias français ne parlent pas de cet attentat, c’est vrai qu’ils sont bien trop occupés en ce moment par la rébellion des ” Les gilets jaunes ” et le replie de notre gouvernement qui essaie de gagner du temps dans la lutte que nous menons contre l’état, mais c’est navrant de constater que la gravité de ce fait passe totalement inaperçu et que nos amis(es) camerounais(es) souffrant de dissension avec la secte Boko Haram, surtout après avoir subit des pertes dans une guerre fratricide voulut par le gouvernement Biya qui peuvent éventuellement penser que nous ne nous soucions guère de ce qui peut leur arriver, ors ce n’est pas le cas. Mais c’est vrai que la devise de beaucoup de pays est :
” Diviser pour régner ” !!! Nous présentons nos condoléances aux familles endeuillées et courage à tous les blessés ! Paola





Ce contenu a été publié dans Cameroun, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire