Cameroun – Malgré la progression du Covid-19, Biya ouvre son ciel à Air France

A la suite d’une conversation avec un ami hier au soir qui m’affirmait qu’Air France reprenait ses vols réguliers vers le Cameroun, j’ai voulu en savoir un peu plus !
Si le 18 mars 2020 a vu le dernier vol commercial enregistré au Cameroun avant la fermeture des frontières aériennes, hormis le vol sanitaire spécial autorisé plus tard pour rapatrier les ressortissants français bloqués au Cameroun, Air France sera donc la première compagnie à reprendre ses vols commerciaux à destination du pays.
N’oublions pas qu’un vol commercial est un vol charter ou vol nolisé organisé en dehors des lignes à horaires réguliers.

Le 11 mai, le ministre des Transports (Mintrans), Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, a adressé une demande d’autorisation des vols commerciaux de cette compagnie au directeur général de la Cameroon Civil Aviation Authority (CCAA). Le Minstrans motive sa demande par une dépêche du secrétaire général de la présidence de la République, ” par laquelle le président de la République marque son très haut accord pour l’exécution des vols commerciaux de la compagnie Air France ”.
Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe précise que ces vols s’opéreront  ” alternativement dans les aéroports internationaux de Yaoundé-Nsimalen et de Douala, à raison d’une fréquence hebdomadaire pour la période allant du 4 mai au 30 juin 2020 ” .

Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe

Cette démarche intervient après l’annonce, il y a juste quelques jours, par la compagnie Air-France, de la reprise de ses vols commerciaux en direction de certains pays africains, notamment le Cameroun, à compter du 15 juin. Elle prévoit donc la desserte, trois fois par semaine, des aéroports de Yaoundé-Nsimalen et de Douala, à partir de Paris Charles de Gaulle.

Le gouvernement camerounais rouvre son ciel à Air France alors que les frontières aériennes restent fermées. En effet, le 17 mars, le président de la République a, entre autres mesures prises pour circonscrire la propagation de la pandémie de Covid-19, ordonné la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes du Cameroun, à l’exception des vols cargo.
Des mesures reconduites le 1er avril pour 15 jours, puis le 16 avril pour la même durée, et qui demeurent toujours en vigueur.
Comme si le gouvernement se préparait déjà à rouvrir son espace aérien aux vols commerciaux, le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, a dans un tweet du 10 mai 2020 indiqué les dispositions prises en cas de relance des activités du transport aérien :
“ Avec les tests rapides, nous ferons systématiquement les analyses à l’aéroport et une décision sera simplement prise ”.

Manaouda Malachie

Malheureusement, la pandémie de Covid-19 est loin d’être maîtrisée dans la région de l’Ouest. C’est sans doute pour apaiser les inquiétudes de l’opinion que le Mintrans souligne dans sa correspondance que les passagers des vols d’Air France “ devront présenter un test de dépistage négatif au coronavirus à l’embarquement, et souscrire à un engagement d’auto-confinement à leurs frais à leur arrivée au Cameroun ”.
“ En outre, des dispositions devront être prises pour leur suivi individuel dans notre pays. Le port obligatoire du masque et le respect des mesures barrières devront également être impératifs pour ces passagers et le personnel de la compagnie Air France ”, prescrit Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe.
Cette décision intervient au moment où le pays comptait officiellement le 10 mai dernier d’après les chiffres communiqués par le Minsanté, 2 579 cas d’infections au Covid-19, dont 1465 guérisons et 114 décès, alors qu’à la date du 22 mai 2020 les chiffres sont tout autres !

CamerounCameroun

Confirmés 4 288Guérisons 1 808Décès 156
Chiffres au 22 mai 2020

Et je doute vraiment que Mr Biya et son gouvernement savent ce qu’ils font le Covid19 s’amplifie il aurait été judicieux de garder le confinement encore plus longtemps sachant qu’en France nous avons été confiné 54 jours, et après des ouvertures d’écoles ou d’usines, refermées aussitôt suite à des nouveaux cas de Covid19 dans ces établissements, on s’aperçoit encore une fois que tout ça c’est qu’une question économique……
Biya ferait-il parti de ceux là, de ces personnes qui ne pensent qu’à l’argent et non au bien être des gens, je pense en toutes sincérités que oui !
Beaucoup de présidents dans le monde pensent économie plutôt que santé, c’est ce qui est navrant et les gens qui se jettent sur des billets d’avions, sachez que ces billets peuvent être pour vous et les vôtres un vol direct pour le paradis ou l’enfer, c’est selon !!!!
Paola

Ce contenu a été publié dans Cameroun, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire