Sénégal – Accélération de l’évacuation de 2 700 tonnes de nitrate d’ammonium vers le Mali

Nous allons terminer cette journée avec une information qui m’a quand même fait bondir ! En effet, le Sénégal qui stockait 2.700 tonnes de nitrate d’ammonium depuis un bon moment, en attendant son transfert vers le Mali, a décidé d’accélérer le processus.
C’est une quantité équivalente à celle qui avait provoqué l’explosion dévastatrice à Beyrouth au Liban au début du mois d’août, mais également à celle que le Sénégal a commencé à évacuer par camions vers le Mali, comme l’a confirmé lundi 24 août le ministère de l’Environnement à Dakar, où était stocké le produit en attente de son transfert vers le pays voisin.

Le nitrate d’ammonium, produit extrêmement dangereux et nocif “est en cours d’enlèvement” depuis samedi 22 août et le processus en théorie sera “terminé” aujourd’hui 26 août, a déclaré un responsable du port autonome de Dakar, qui avait ” exigé ” la semaine passée le propriétaire d’enlever ce produit le plus vite possible. Avait-il peur lui aussi que tout explose, puisque on ne sait pas encore ce qui a provoqué l’explosion de Beyrouth, accident, attentat, pour le moment une enquête est en cours mais j’ai l’impression dans cette affaire que chacun se renvoie la balle pour définir les responsabilités des uns et des autres !
Néanmoins le fait de déplacer le plus rapidement possible ce produit si dangereux et toxique il faut le dire, est-ce tout bonnement politique, financier ou simplement la peur qui justifie ce changement ? Des accords avaient-ils été conclu avec le gouvernement d’IBK ? Là est la question !

Au total, c’est 3.050 tonnes de nitrate d’ammonium à destination du Mali qui avaient été débarquées à Dakar.
350 tonnes avaient déjà été envoyées au Mali mais le pays a fermé ses frontières lors du coup d’État du 18 août, avant que celles-ci ne soient rouvertes par les militaires ayant repris le pouvoir. Le nitrate d’ammonium est un produit utilisé aussi bien comme engrais agricole que dans le secteur civil et militaire, même si ceux là ne le disent pas et également dans l’industrie pétrolière pour la stimulation de puits.

Voilà chers vous tous, ce sera tout pour aujourd’hui, je vous retrouve demain, en attendant, je vous souhaite à toutes & tous, ainsi qu’aux vôtres une excellente fin de journée, ainsi qu’une bonne soirée et une douce nuit. Prenez soin de vous !
Paola

Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire