Monde – Des œuvres méconnues

Pour terminer cette journée, nous allons parler d’une grande “Dame”, dame dont le monde entier à le nom sur la bouche, il s’agit de “LA TOUR EIFFEL”
Mais savez vous qui est à l’origine de sa construction ?
Il s’agit de Gustave Eiffel architecte, ingénieur et constructeur français

Gustave Eiffel, né Bonickhausen dit Eiffel le 15 décembre 1832 à Dijon 15 décembre et mort le 27 décembre 1923 à Paris est un ingénieur centralien  et un industriel français, qui a notamment participé à la construction de la tour Eiffel à Paris.
Mais il n’a pas fait que cela.

À 18 ans, en 1850, son baccalauréat en poche, il quitte Dijon pour entrer au collège Sainte Barbe de Paris en vue de la préparation du concours d’entrée à l’Ecole polytechnique. Mais il échoue à l’oral et choisit d’entrer à l”Ecole centrale des arts et manufactures de Paris dont il sort diplômé en 1855. Il s’oriente vers la métallurgie, domaine d’activité que sa mère connaît et dans lequel elle a des relations
Après avoir été employé pendant quelques mois aux Forges de Chatillon sur Seine, il fait la rencontre d’un entrepreneur parisien spécialisé dans la construction métallique. Le jeune ingénieur fait bientôt la preuve de ses talents. Eiffel est placé par son patron à la Compagnie des chemins de fer de l’Ouest, où il étudie son premier ouvrage : un petit pont en « tôle » pour le chemin de fer de Saint-Germain. En dehors de cet emploi, il travaille avec Nepveu, à une offre pour la construction d’un pont ferroviaire sur la Garonne. Fort de ce marché probable, Nepveu cède son affaire à la Compagnie belge de matériels de chemins de fer dirigée par François Pauwels, qui embauche Eiffel.

Viaduc de Garabit

Sa première grande construction fut la passerelle Eiffel à Bordeaux, chantier dont il assure la construction à l’âge de 26 ans. Au début des années 1860, sa collaboration avec Paul Régnauld l’aurait amené à réaliser la passerelle Saint Paul et l’observatoire Sainte Cécile a Arcachon. 
Le premier grand chantier de Gustave Eiffel est, en 1858, le pont ferroviaire de Bordeaux, long de 510 mètres, chantier dont il assure la direction à 26 ans seulement, une prouesse technique sur un fleuve aussi large, qui lui permet de tester toute une série d’innovations qui feront sa force par la suite. Eiffel, fort de ses premières expériences réussies, décide de fonder sa propre société. En 1866, il fait l’acquisition des Ateliers Pauwels de constructions métalliques, à Levallois Perret à l’ouest de Paris. L’entreprise emporte alors plusieurs grandes commandes d’édification de viaducs et de bâtiments à structure ou charpentes métalliques. Pour ce faire, il n’hésite pas à parcourir l’Europe entière. Le talent de l’ingénieur centralien, sa vivacité à saisir toute nouvelle idée ou projet, mais aussi sa grande capacité à s’entourer de brillants collaborateurs, contribuent au succès de la société Eiffel :

Édifices construits par les ateliers Eiffel :

la Galerie des machines du Palais omnibus de l’Exposition universelle de Paris en 1867
la gare de Verdun dans la Meuse (France)en 1870 
la gare de Budapest-Nuyagti à en Hongrie en 1875 
la gare Basmane de Izmir, en Turquie, construite par la régie générale en 1876
Le Pont métallique sur l’Adour en 1879
Le Viaduc de Garabit dans le Cantal en  1884
La Statue de la Liberté à New-York en 1884
La tour Eiffel en 1889 à Paris
Le Viaduc sur le Vecchio en Haute Corse en 1892
la charpente du Lycée Carnot  à Paris 
les vinaigreries Dessaux à Orléans  
le dôme de l’Observatoire astronomique du Mont Gros à Nice
les Ateliers Berthier à Paris, en collaboration avec Charles Garnier architecte de l’Opéra de Paris ainsi que Nice et Monaco.
les charpentes métalliques et les verrières du siège central du Crédit Lyonnais à Paris 
Charpente métallique à la Poste centrale de Saïgon
l’ossature du Palais Galliera devenu Musée de la mode de la ville de Paris en 1977.

Et tant d’autres ponts et viaducs encore que peut-être vous empruntez chaque jour pour traverser une rivière, des voies ferrées, très peu de monde connaissent les ouvrages de Monsieur Eiffel, qui a œuvré partout dans le monde, Portugal, Pérou, Viet Nam, Lettonie, Suisse, Bosnie, Corse, etc etc. Monsieur Eiffel “magicien de la construction métallique” était un homme en avance sur son temps et avait la réputation de payer ses ouvriers bien au delà du tarif ce qui faisait que ses détracteurs le dénigrait, mais pour lui tout bon travail méritait un bon salaire.
Ne dit-on pas qu’un bon patron fait un bon ouvrier !!
Voilà ce sera tout pour aujourd’hui, je vous souhaite une bonne fin de journée ainsi qu’une douce soirée entourés(es) des personnes que vous aimez.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Les Mots de Paula, Monde, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire