France – La propagande des médias

Bonjour à toutes & tous, souvenez-vous, je vous expliquais qu’Omicron était en train de changer le profil des malades dans les hôpitaux.
Six semaines plus tard, les non-vaccinés ne représentent plus que 26,2% des hospitalisations et 31,3% des décès.
Alors que le ratio est de 59,7% pour les hospitalisations du variant Delta et de 51% pour les décès. C’est un vrai revirement de situation que les médias et les médecins de plateau TV sont ravis de dissimulés sous… les bombes russes.
Les non vaccinés ne sont plus majoritaires dans les hôpitaux. La tendance est la même du côté des entrées en soins critiques et des décès comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Ces données sont issues de la DREES et regroupent l’ensemble des cas Covid de plus de 20 ans hospitalisés du 1er janvier au 13 février dernier.

De manière plus globale, la proportion de non vaccinés (en rouge) hospitalisés, en soins critiques ou décédés n’a cessé de chuter depuis plusieurs mois :

Et cela vaut tant pour les hospitalisations, que pour les entrées en soins critiques et pour les décès.

Après une légère remontée des statistiques en fin d’année, les chiffres sont désormais en chute libre depuis janvier. Face à ces constatations, il devient de plus en plus difficile de porter le blâme sur les non vaccinés…
Tout comme il leur est impossible de dire sur un JT que près de 70% des décès le sont aujourd’hui chez des personnes vaccinées 2 doses ou 3 doses.
Pour le gouvernement et les médias, c’est une catastrophe.
C’est tout le discours classique destiné à accabler les non vaccinés et les rendre responsables de la saturation des hôpitaux qui s’effondre !
Et si aucune chaîne d’info ne vous en parle, c’est que les médias friands d’informations anxiogènes se sont tournés vers une menace plus terrible encore… Et ça vous l’avez toutes & tous constaté depuis maintenant deux semaines.
Cette menace, c’est le risque de guerre nucléaire.

Traverser ces 2 ans de pandémie et de matraquage médiatique a été une épreuve.
Stress continu sur les radios, news anxiogènes sur les plateaux télé, manipulations des médias et pressions du gouvernement…
Comme vous peut-être, je me suis imposé des règles pour tenir la distance : 
J’ai gardé le moral et me suis vidé l’esprit en pratiquant diverses activités.
J’ai pris plaisir à lire et relire quelques-uns des mes auteurs préférés etc

Mais depuis 14 jours… c’est silence radio sur le Covid !
Pas une phrase glissée dans une émission radio…
Pas un mot sur les plateaux télé….
Même les discours du Gouvernement destinés à accabler les non vaccinés et les rendre responsables de la saturation des hôpitaux a cessé.
La nouvelle menace, c’est la guerre en Ukraine !
Une guerre déclenchée à 2 400 kilomètres de chez nous.
Cette guerre a l’immense avantage de désigner un nouvel ennemi sans jamais relâcher la pression sur les Français.
Risques de guerre nucléaire, entrée en guerre des forces armées françaises, nombre de divisions prêtes à être mobilisées, 3ème guerre mondiale… Ces mots entendus depuis 14 jours sans discontinuer !!
En l’espace de cette menace, le monde a basculé de la pandémie pour nous entraîner dans un stress plus terrible encore.
Celui de la fin du monde. 
Celui qui enterre définitivement l’espoir de retrouver nos vies d’avant.
Celui qui vient siphonner le peu d’énergie qu’il nous reste.
Ce reliquat d’énergie qui nous aide à garder la tête hors de l’eau et ne pas sombrer dans un état psychique déplorable.

Voici ce que nous voyons sur nos médias à longueur de journée

Cette pression inouïe que l’on pose sur le dos des êtres humains me terrifie.
Et je ne suis pas la seule à le penser.
Je constate qu’autour de moi bon nombre de personnes sont déboussolées. 
Je suis stupéfaite, car des personnes qui ont traversé la pandémie sans trop de perturbations personnelles, des personnes qui parlent souvent géopolitique ou problèmes économiques et qui s’intéressent à tout, certaines refusent de prendre parti, de parler de la guerre en Ukraine et beaucoup finissent par craquer à cause de toute cette pression médiatique depuis deux ans, qui volent l’énergie des français en continu.
Le nombre de prescription d’antidépresseurs a explosé. Plus préoccupant, la prescription de médicaments liés à la dépendance à l’alcool a explosé ainsi que la violence qui l’accompagne…
Depuis longtemps je le dis, la propagande des médias nous bouffent le cerveau.
Apprenons à penser par nous mêmes, éteignons nos télés, jouons avec nos enfants, nos petits enfants, lisons, chantons, voyons nos amis(es) et ne nous laissons plus enfermer dans le carcan des médias qui conduisent le population française vers le cercueil et qui nous lobotomisent pour que nous obéissions comme des bons petits soldats !!
C’est aussi pour cela chers(es) amis(es) que je pose peu d’articles en ce moment, car il existe une minorité d’hommes préfèrent détruire plutôt que de construire.
Et moi je préfère de loin la vie, malgré quelques interdits !
Sur ce je vous souhaite une excellente journée de jeudi remplie de joie et d’amour.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété, ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans France, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire