Mali – Une opération antiterroriste tourne mal

Nous allons terminer cette journée avec une information qui est passée pratiquement inaperçue vu que les médias français ne parlent que des élections présidentielles françaises qui auront lieu pour le premier tour dimanche prochain et la guerre en Ukraine. Cela passe en boucle sur toutes les chaînes et bien entendu, on ne sait pas ce qui se passe ailleurs.
Néanmoins, tout finit par se savoir et c’est dans le village de Moura, dans le centre du Mali, qui a été la cible d’une opération antiterroriste meurtrière menée du 27 au 31 mars par les Forces Armées Maliennes et des paramilitaires du Groupe Wagner.
En effet entre le dimanche 27 et le jeudi 31 mars, ce village de la région de Mopti qu’a eu lieu ce raid anti-terroriste menées par les Forces Armées Malienne et les paramilitaires blancs identifiés par des sources locales et internationales comme appartenant à l’entreprise de sécurité privée russe Groupe Wagner.

L’armée malienne a indiqué le mardi soir dans un communiqué que des opérations aéroportées étaient menées depuis le 26 mars dans ce village, considéré comme “au cœur du dispositif terroriste”. Aucun autre détail supplémentaire, aucun bilan, même provisoire n’a été donné, et depuis, silence radio, plus aucune information officielle.  
Pendant ces 5 jours, des témoignages recueillis auprès de civils, de sécuritaires, de personnalités locales et internationales sont nombreux à faire état de violences indiscriminées contre les habitants.
Selon ces sources, le village aurait été encerclé par les soldats maliens et leurs supplétifs russes, déployés en très grand nombre. Plusieurs sources affirment même que les effectifs russes déployés au sol sont plus importants que les soldats maliens.  

La lutte antiterroriste conduite par l’armée malienne est une priorité des populations, notamment dans les zones qui, comme le cercle de Djenné où se trouve le village de Moura, subissent au quotidien la présence des terroristes du Jnim. Mais les sources dénoncent que ces hommes n’auraient pas fait la différence entre la population et les terroristes, ce qui en réalité au lieu d’affaiblir les jihadistes, contribue à faire grossir leurs rangs.
Vendredi 01 avril 2022, les villageois enterraient leurs morts et n’arrivaient même pas à les compter tellement les défunts sont nombreux.
Finalement les populations ont bien plus peur de ceux qui doivent les protéger et c’est vraiment triste.
C’est sur cette information que je vous laisse, on se retrouvera demain, en attendant, je vous souhaite à toutes & tous une très bonne fin de journée ainsi qu’une douce soirée entourés(es) des personnes que vous aimez.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire