Afrique – Joshua Vautour, un nom à retenir

Bonjour à toutes & tous
Au mois de mai 2022, je vous avais parlé de ce jeune écrivain congolais, une pépite dénichée sur le net et comme vous le savez, le site Rétro & Perspective d’Afrik “publiciste” des nouveaux artistes dont nous avons des coups de cœur.
Et bien voilà, le livre “L’eau des Fleurs” de Joshua Vautour, son nom de plume vient de paraitre.

Originaire du Congo, il quitte ce pays vers l’âge de 10 ans pour faire un tour du monde dira t’il, en passant par Kigali, capitale du Rwanda, pour ensuite revenir à Kinshasa où il réside actuellement.
Il a passé un enfance bercée par la lecture de poèmes, de romans et lisait tout ce qui lui tombait sous la main. C’est à partir de là que prend la source de sa passion pour l’écriture.
Il a aussi fait des études scientifiques et après avoir tenté de faire carrière à l’école de polytechnique, il s’est réorienté vers la médecine…
Sa passion pour la médecine le guide dans le récit qu’il écrit actuellement.

Joshua vautour, un jeune homme attiré par l’écriture depuis son plus jeune âge, a toujours rêvé de devenir écrivain.
Comme son engouement était profond, il s’est formé depuis chez lui avec des ouvrages de qualités, puis a entreprit des cours par correspondance.
Il adore lire et écrire les fictions.
Au cours de l’année 2020, il a proposé son livre aux maisons d’éditions.
Évidence Editions ont alors accepté de l’accompagner, depuis, il a décidé de se consacrer pleinement à une carrière d’écrivain.

Historique du Livre

Les premiers lignes noircis de ce livre date de juin 2020, cette rédaction est marquée par l’anniversaire de Joshua vautour, l’auteur du livre. Il a pris sa plume sous un vent émouvant des chant et des rires fous.
Quant à ces propos, “il pensait éternelliser ce bonheur éphémère qui lui rendit Ivre […]
Et ce livre lui semblait le seule moyen de le réaliser.
C’est aussi ça le pourquoi du sous-titre de son livre “Ivre Éternel”.
Lui qui peine avant de rire, avait ce jour là bénéficié des rires sans peine, de l’amour sans achat montré même par ces agresseurs.
Ce livre est verni des couleurs de l’amour, de la faiblesse et du gageure.
Il est décroché entre les rires et les larmes, l’Amour et le douleur, l’ignorance et la science.
C’est un livre écrit pour une éternité, un cri jeté au détour des pages qui va se reconstruire dans la mémoire de l’humanitude.

À Propos du Livre

Ce livre qui s’intitule “L’Eau des Fleurs” est écrit par le jeune écrivain et entrepreneur congolais Joshua Vautour et édité et Préfacé par Deny Legrand ( Munkulu Di Denis ). L’auteur a choisi une photo singulière et originale, qui peut surprendre les lecteurs.
Une très jolie photo de l’auteur, serein et radieux, et surtout jeune, le regard fixé à l’avenir… C’est cela l’assurance. À partir du photo de l’auteur même, tout est dit au sujet de l’auteur et du contenu du Livre.

Les Propos de L’éditeur sur le Livre

“J’ai lu ce livre, ligne sur ligne, page sur page […] j’avais regretté d’arriver à la dernière page, C’est un livre hyper puissant que je n’arrive pas à croire que c’est le tout premier enfant de son auteur […]” Munkulu Di denis, Critique littéraire et d’art
Son ouvrage est donc disponible et vous pouvez le trouver à la librairie Pell Mell, à MédiasPaul et la tour de l’Echangeur qui est un peu la Tour Eiffel de Kinshasa.

Voilà mes chers(es) lectrices & lecteurs, sachons apporter notre soutien à ce jeune écrivain promu à un avenir radieux.
Ecrivaine moi-même sous le pseudo “Kaki Sainte Anne” je connais la joie que l’on éprouve lorsque l’on est reconnu par ses pairs.
JOSHUA VAUTOUR, un nom à retenir, à se souvenir, un nom qui restera gravé sur le papier, puisque son premier livre est le début d’une longue carrière.

Je vous souhaite à toutes & tous un agréable samedi remplit de joie, d’amour et de sérénité.
Prenez soin de vous.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété, ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire