Afrique – Une Rétrospective sur le 24 janvier

Bonjour à toutes & tous, en ce début d’après midi, je passe dans le coin pour faire avec vous une petite rétrospective de ce qui a pu se passer un 24 janvier sur le sol africain.
Il est évident que lorsque l’on connaît bien l’histoire de sa nation, on comprend aussi très vite notre propre histoire.
Alors pour toutes celles & ceux que cela intéresse, c’est par ici👇👇 👇👇

24 janvier 1900 : Afrique Australe – Victoire Boer à la bataille de Spieon Kop pendant la seconde guerre des Boers en Afrique australe. (Afrique du Sud)
Les Boers sont les pionniers blancs d’Afrique du Sud, originaires, pour la plupart, des régions néerlandophones d’Europe, des provinces indépendantes du Nord, alors appelées Provinces-Unies, mais venant aussi d’Allemagne et de France.
La bataille de Spion Kop a eu lieu du 23 au 24 janvier 1900, entre les Boers et le Royaume-Uni lors de la seconde guerre des Boers. La bataille prit place à 38 km de Ladysmith sur la colline de Spioenkop le long de la rivière Tugela en Afrique du Sud et fut une sévère défaite pour les Britanniques même si elle ne les empêcha pas de reprendre Ladysmith peu après avec l’arrivée de renforts.
La seconde guerre des Boers, généralement désignée comme la guerre des Boers ou encore la guerre d’Afrique du Sud, la deuxième guerre anglo-boer et en afrikaans Boereoorlog ou Tweede Vryheidsoorlog, désigne le second conflit intervenu en Afrique du Sud du 11 octobre 1899 au 31 mai 1902, entre les Britanniques et les habitants des deux principales républiques boers indépendantes.
Elle fait suite à la première guerre des Boers.

24 janvier 1943 : Libye – Prise de la ville de Tripoli par les Alliés de la Seconde Guerre mondiale.
Tripoli est la plus grande ville et la capitale de la Libye, ainsi que le chef-lieu du district (shabiyat) homonyme.
Les Alliés de la Seconde Guerre mondiale sont l’ensemble des pays qui s’opposèrent formellement aux forces de l’Axe durant la Seconde Guerre mondiale. Lors de la phase finale du conflit, à partir de janvier 1942, ces pays étaient souvent désignés du nom de Nations unies, mais aujourd’hui ce nom se réfère à l’Organisation des Nations unies qu’ils fondèrent après la guerre. Parmi les rangs des forces alliées on comptait : 
les États-Unis, forte puissance utile du fait de ses nombreux hommes dans leur armée, l’Union soviétique et le Royaume-uni, désignés sous le nom collectif de “Trois Grands”. Le Président Roosevelt se référant aux trois grands, plus la Chine, parlait des “quatre gendarmes”

24 janvier 1943 : Maroc – Fin de la Conférence de Casablanca au Maroc.
La conférence de Casablanca, ou conférence d’Anfa, fut une conférence interalliée qui eut lieu du 14 au 24 janvier 1943 à l’hôtel Anfa de Casablanca afin de préparer la stratégie des Alliés après la Seconde Guerre mondiale. 
Cette conférence est décidée par le président des États-Unis, Franklin Roosevelt et le premier ministre britannique Winston Churchill
Ils invitèrent Joseph Staline, qui n’avait pas la possibilité de venir si loin à la suite de la bataille de Stalingrad, et les généraux français Henri Giraud proposé par les États-Unis comme chef des forces alliées françaises, et Charles de Gaulle, qui jouait ce rôle depuis 1940 et était soutenu par les Britanniques et les Soviétiques, qui ne prirent aucune part aux discussions d’ordre militaire.
De Gaulle, président du Comité national français de Londres, organe dirigeant de la France libre, avait été le premier à proposer à Giraud une rencontre, après la mort de l’amiral Darlan, sans d’ailleurs recevoir de réponse.

24 janvier 1960 : Algérie – Début de la semaine des barricade à Alger. (guerre d’Algérie). Le nom de semaine des barricades désigne les journées insurrectionnelles qui se sont déroulées du 24 janvier au 1er février 1960 à Alger durant la guerre d’Algérie (1954-1962). Son instigateur Pierre Lagaillarde, député d’Alger, ainsi que Guy Forzy, officier de renseignement au Deuxième Bureau, Joseph Ortiz, patron du bar algérois le Forum, et Robert Martel, agriculteur de la Mitidja, organisent une manifestation au cours de laquelle une partie des Français d’Algérie manifeste son mécontentement face à la mutation en métropole du général Massu le 19 janvier 1960, sur décision du président Charles de Gaulle.  
Des barricades sont dressées rue Michelet et rue Charles Péguy.  
Cette semaine qui marque une escalade des partisans de l’Algérie française fait plusieurs morts parmi la foule et les forces de police.
Les meneurs sont arrêtés et jugés par un tribunal militaire en Métropole.
Le procès dit “des Barricades” se tient à Paris au mois de novembre 1960.
Les accusés Pierre Lagaillarde et Joseph Ortiz, mis en liberté provisoire pour la durée du procès, s’enfuient à Madrid où ils fondent l’OAS en décembre.

24 janvier 2001 : RDC – Proclamation de Joseph Kabila comme président de la République démocratique du Congo.
Joseph Kabila, né le 4 juin 1971 à Hewa Bora II dans le territoire de Fizi, est un homme d’État kino-congolais. Il est président de la République démocratique du Congo du 17 janvier 2001 au 25 janvier 2019 et sénateur à vie depuis le 15 mars 2019.
La république démocratique du Congo (RDC), aussi appelé plus simplement CongoCongo-Kinshasa ou RD Congo, est un pays d’Afrique centrale.
C’est le troisième pays le plus peuplé d’Afrique, ainsi que le pays francophone le plus peuplé.
Joseph Kabila, fils du président Laurent-Désiré Kabila, succède à celui-ci après son assassinat le 16 janvier 2001. au cours de la Joseph Kabila est le plus jeune chef de l’État kino-congolais. Il est à la tête de l(AMP) et crée en 2002 le (PPRD).
Il se maintient au pouvoir après l’Accord global et inclusif de Prétoria ayant mis fin à la guerre en 2003 en tant que président du nouveau gouvernement de transition.
En 2006, il est élu au second tour des élections présidentielles.
Il est réélu en 2011 tandis que son principal adversaire, Étienne Tshisekedi conteste les résultats.
En 2016, alors qu’il ne peut se représenter pour un troisième mandat, il ajourne sine die l’élection présidentielle qui devait avoir lieu, provoquant une crise politique.
C’est Félix Tshisekedi qui lui succède en 2019, établissant la première alternance pacifique dans l’histoire du pays.

24 janvier 2022 : Cameroun – Au moins huit personnes sont tuées dans une bousculade à l’entrée du stade d’Olembe à Yaoundé.  
Le drame se produit alors que des supporters tentent d’entrer dans l’arène pour assister à un match de football entre le Cameroun et les Comores  lors de la Coupe d’Afrique des nations.  
Le stade de football d’Olembe, dans la banlieue de Yaoundé, est construit d’abord par le groupe italien Piccini et les finitions du stade sont faites par le canadien Magil.
Le budget initial de 163 milliards de francs CFA est dépassé. (249 millions d’€)
En décembre 2021, la presse reprend des rumeurs de possible transfert de la cérémonie d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations de football 2021.  
Le 9 janvier, il abrite la cérémonie de lancement de la CAN 2021 avec le match Cameroun – Burkina Faso. –
Le 24 janvier, lors des huitièmes de finale, huit personnes, dont un enfant et deux femmes, y sont tuées dans une bousculade. Ce sont des supporters camerounais qui sont à l’origine de ce drame parce qu’ils tentaient d’entrer dans le stade par la porte sud pour assister au match.
Le ministère a indiqué qu’une cinquantaine de personnes ont été blessées dans la bousculade, dont deux polytraumatisés et deux autres grièvement blessés à la tête, et un bébé a été immédiatement transféré à l’hôpital général de Yaoundé dans un état médicalement stable.
À la suite de l’événement, un match qui devait avoir lieu au stade d’Olembe la semaine suivante a été transféré au stade Ahmadou Ahidjo.
Le stade reprend ses activités normales moins de dix jours après la tragédie puisque la CAF lève la suspension imposée au stade dès le 30 janvier 2022.
Ainsi, une demi-finale et la finale de la CAN 2022 sont jouées dans le stade au début du mois de février 2022.
J’ai préféré ne pas mettre les images de cette bousculade et des blessés !!

Voilà chers(es) lectrices & lecteurs du monde, ce sera tout pour aujourd’hui, nous nous retrouverons demain, en attendant, je vous souhaite à vous et aux vôtres un agréable après-midi remplit de joie et de sérénité.
Prenez soin de vous et des personnes qui vous entoure
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété, ni celles du site.
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire