Afrique – Journalistes en danger

Nous commencerons les journalistes du Soudan qui ont suivit une cérémonie où le président Salva Kiir s’est vu pris de fuites urinaires incontrôlables et cela s’est traduit par l’interpellation de six journalistes de la télévision publique South Sudan Broadcasting Corporation (SSBC). Ils ont été arrêtés par des agents des Services de la sécurité nationale, avec pour toute justification, “d’avoir eu connaissance de la diffusion d’une séquence précise auprès du public”. Leur employeur précise que la chaîne n’a pas diffusé la vidéo…

Sénégal, en 2022 le directeur de « Dakar Matin », Pape Alé Niang a été inculpé, entre autres, de diffusion de fausses nouvelles de nature à jeter le discrédit sur les institutions publiques 

Algérie en 2023 les autorités algériennes ont renouvelé arbitrairement la détention provisoire du journaliste bien connu Ihsane El Kadi en l’absence de son équipe de défense
Accusé d’infractions forgées de toutes pièces en lien avec la sûreté de l’État, Ihsane El Kadi doit être libéré immédiatement et les deux médias qu’il dirige, mis sous scellés le 24 décembre, doivent être autorisés à rouvrir.

Nigéria  Luka Binniyat. Arrêté le 4 novembre dernier à la suite d’un article dans lequel il dénonçait le laxisme du gouvernement de l’Etat de Kaduna (centre) face aux massacres de chrétiens dans le sud de la région, le journaliste d’Epoch Times, un quotidien international conservateur basé aux Etats-Unis, est emprisonné depuis maintenant près de trois mois et n’a toujours pas été jugé. Accusé de “cybercriminalité”, le journaliste voit ses audiences sans cesse repoussées, tantôt parce que le juge ne s’y présente pas, tantôt parce que la décision “n’est pas prête”…

Parmi les premiers journalistes incarcérés, on trouve Nilufar Hamedi et Elahe Mohammadi, les deux femmes qui avaient contribué à attirer l’attention sur la mort de la jeune Kurde iranienne Mahsa Amini. Elles risquent désormais la peine de mort.

Afrique de l’Ouest on note l’emprisonnement de trois journalistes dont un au Nigeria et deux au Bénin. Naguère vitrine de la démocratie en Afrique de l’ouest francophone, le Bénin a voté un Code du numérique qui aujourd’hui pose bien des soucis aux journalistes et au citoyens utilisant les réseaux sociaux
Ferdinand Ayité, directeur de publication du journal « L’Alternative », et Joël Egah, directeur de publication du journal « Fraternité » sont en détention depuis le 11 décembre 2021.

Cameroun Monsieur Vamoulké a été arrêté le 29 juillet 2016 et est le plus ancien des cinq journalistes actuellement emprisonnés au Cameroun,
selon le recensement annuel des journalistes emprisonnés du CPJ au 1er décembre 2022.
Le pays est la troisième plus grande prison de journalistes en Afrique, après l’Égypte et l’Érythrée
Le nombre de journalistes emprisonnés dans le monde a atteint un nouveau record en 2021. Invoquant les nouvelles lois sur la technologie et la sécurité, les régimes répressifs de l’Asie à l’Europe en passant par l’Afrique ont sévèrement réprimé la presse indépendante. 
Evidemment j’en ai surement oublié, il faudrait que je fasse un plus sérieux recensement, mais le temps me manque actu, il y a tellement de choses qui ne vont pas dans notre monde !!
La presse indépendante est en danger, il est de notre devoir de le dénoncer,
Fait elle donc si peur à tous ces dirigeants, qui répondent pas la répression et l’incarcération ?
Il faut croire que Oui !!!!

Ce sera tout pour aujourd’hui, je vous abandonne, nous nous retrouverons demain, en attendant je vous souhaite à vous et aux vôtres un agréable fin d’après midi ainsi qu’un bon début de soirée remplit de sérénité.
Prenez soin de vous et des personnes qui vous entoure.
Les images posées sur cet article ne sont pas ma propriété, ni celles du site
Paola

A propos Paola

Mon pseudo "Kaki Sainte Anne" Ecrivaine, mais je suis Béatrice Vasseur et je signe tous mes articles ici sous le nom de "Paola"
Ce contenu a été publié dans Afrique, Les Mots de Paula, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire